fbpx

(HISTOIRE) L’apparition de l’homme sur la Terre est toujours aussi mystérieuse

8 avril 2021 — Régulièrement dans nos émissions sur btlv.fr, nos experts et intervenants avancent diverses théories sur l’origine de l’Humanité comme Anton Parks ou Bleuette Diot. Il est même envisagé un coup de pouce des extraterrestres ou même des dieux pour mettre en routes les différentes civilisations qui ont jalonné notre histoire.

Même la science « officielle » se pose de plus en plus de questions, que ce soit en Afrique, en Égypte, ou en Amérique du Nord, régulièrement l’histoire de notre humanité est remise en cause. Un os de doigt, mis au jour dans le désert de Nefud en Arabie Saoudite, suggère que les Homo sapiens avaient déjà gagné l’intérieur de la péninsule il y a 85.000 ans, selon une étude parue dans Nature Ecology & Evolution.

L’Homo sapiens, également appelé l’Homme moderne, est apparu en Afrique, il y a plus de 300.000 ans. On a longtemps estimé qu’il n’avait quitté « son berceau » que bien plus tard, il y a environ 60.000 ans. Mais depuis quelques années, des découvertes, remettent en cause cette théorie.

NOUS SERIONS PARTIS D’AFRIQUE BEAUCOUP PLUS TÔT

Selon cette étude, l’os qui « appartenait incontestablement à un homme moderne », aurait au moins 85.000 ans, peut-être même 90.000 ans. Une découverte qui implique que « notre espèce s’était dispersée hors d’Afrique beaucoup plus tôt qu’on ne le pensait auparavant », déclare Huw Groucutt de l’Université d’Oxford, co-auteur de l’étude. D’une longueur de seulement 3,2 centimètres, le fossile, probablement l’os médian d’un majeur, a été découvert en 2016. Pour définir son âge, Huw Groucutt et son équipe ont utilisé la datation radiométrique, la mesure de la variation régulière au cours du temps d’éléments radioactifs. Cet os serait le plus vieux fossile d’Homo sapiens « directement daté » découvert hors d’Afrique, selon l’équipe qui argue que les autres pouvant lui faire concurrence ne l’ont été que via les sédiments les entourant. »Il y a eu de multiples dispersions d’êtres humains hors d’Afrique, le mouvement migratoire et la colonisation de l’Eurasie ont été beaucoup plus compliqués que ne le disent nos manuels », juge Michael Petraglia, du département d’Evolution humaine à l’Institut Max Planck en Allemagne, également coauteur. Selon la théorie dominante, les Homo sapiens ont quitté l’Afrique en une vague majeure il y a 60.000 ans, en longeant les côtes de la mer Méditerranée vers l’Est. Mais ce doigt montre « que les hommes modernes se déplaçaient dans les terres d’Eurasie, pas le long des côtes », déclare Michael Petraglia.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(CULTURE) Cette nouvelle émission de télé va réveiller les morts !

21 avril 2021 – L’émission s’intitulera “Hôtel du temps”, et sera présentée par l’animateur Thierry Ardisson, sur la chaîne France 3… Le concept ?

Réaliser des interviews de grandes stars décédées, le tout, grâce aux effets spéciaux ; pour évoquer avec elles, leur carrière ou leurs engagements personnels. En bref, ressusciter les morts.

DES INTERVIEWS FICTIONS

Les interviews de l’Hôtel du temps, seront bien sûr fictives, Thierry Ardisson affirme d’ailleurs qu’elles seront réalisées en se servant de vraies déclarations tenues par les célébrités défuntes. Le tout, illustré par des effets spéciaux, comme avec la technique innovante du “Face Retriever », qui serait encore plus efficace que les désormais célèbres deepfakes, hypertrucage en bon français, tels qu’utilisés dans l’émission d’imitation “C’est Canteloup”, sur TF1.

DES DEEP-FAKES AMÉLIORÉS 

Cette méthode du face retriever est un concept inédit, entièrement pensé pour l’émission Hôtel du temps.

Plus concrètement, son fonctionnement repose sur la technologie, deepfake, mais va un peu plus loin. En effet, pour réaliser une interview, l’émission fera appel à deux personnes : un comédien pour le physique et la personnalité de la célébrité interviewée ; et un imitateur, qui s’assurera de reproduire une voix, la plus proche possible de la star censée être présente.

UN PROJET LONG ET COÛTEUX

Le projet de l’hôtel du temps, est aussi ambitieux que coûteux, en effet, selon le Parisien, le budget de l’émission serait proche des 600 000 euros. Un premier numéro, avec pour invité, Jean Gabin, pour lequel il aura fallu près de deux ans de préparation, avant de pouvoir commencer à tourner.

Un concept d’émission auquel songeait Thierry Ardisson, depuis longtemps. L’animateur a pu s’y consacrer pleinement, après son départ de la chaîne C8, en 2019.

Avant d’arriver sur France 3, l’émission avait été proposée à la diffusion, aux deux plus grandes plateformes de streaming légal Netflix, et Amazon Prime Video, sans succès. C’est finalement le groupe France Télévision, qui s’est laissé convaincre par l’originalité du concept.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2021-04-13T11:46:09+02:008 avril 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser