Découvrez BTLV, le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

Pour accéder à toutes nos interviews audio et vidéo
Rejoindre BTLV

13 juillet 2020 – Vrombissements, crissements métalliques, hurlements inhumains… des bruits retentissent dans le ciel autour du globe. Ces bruits, que l’on appelle « HUM », ne sont toujours pas identifiés par la communauté scientifique. Pire encore, ces sons ne sont pas tous les mêmes et soulèvent une multitude de questions.

Vous avez peut-être étés témoins de ces sons qui semblent déchirer le ciel. Si c’est le cas, vous faites parti des 2 à 10% de la population qui peut les entendre. Tantôt métallique, tantôt vrombissants, ces sons sont perçus partout dans le monde.

Crédit carte : World Hum Map

Ils sont entendus dans des zones géographiques délimitées, une ville, voir une région. Ils sont également audibles à une distance qui peut aller jusqu’à 144 km. Leurs durées comme leurs intensités varient d’un son à l’autre comme dans un même son. L’un d’entre eux à déjà duré près de 10 minutes. Quoi qu’il en soit, ceux qui les perçoivent ne peuvent pas s’en défaire quoi qu’ils fassent pendant tout le temps que ce son dure.

BNI : BRUITS NON IDENTIFIÉS

La première question soulevée par ces bruits, c’est celle de leurs origines. Les scientifiques ne parviennent toujours pas à mettre le doigt dessus, malgré les outils à leur disposition et les nombreuses hypothèses émises.

Parmi celles-ci, on en trouve des « rationnelles » comme celle de l’hallucination collective, des « naturelles » comme celle du phénomène géologique. Certains pensent même au bruit de la Terre elle-même.

Différentes théories sur une origine industrielle ont été démontées, ce qui nous laisse avec les précédentes, de même que d’autres d’un aspect plus surnaturel.

LES TROMPETTES DE L’APOCALYPSE

Quand on parle de Hum, la théorie principale reste celle des Trompettes de l’Apocalypse. Cette théorie aux origines bibliques explique que sept trompettes vont résonner, l’une après l’autre, dans le but d’avertir d’une catastrophe imminente. De même, elles annonceraient le retour du Christ sur Terre, ce qui impliquerait la fin du monde.

Problème : les sons entendus ne sont pas toujours les mêmes. Dans certains cas, ils se rapprochent plus d’un cri animal, voir humain, que du bruit métallique que l’on peut entendre parfois et qui peuvent étayer cette thèse.

Tous les Hums perçus ne seraient donc pas synonyme d’Armageddon. Toujours est-il que les personnes qui l’entendent peuvent développer des symptômes étranges, allant de migraines aigues aux nausées, en passant par le saignement de nez et les vertiges. Un cas de suicide a même été répertorié en Angleterre, celui-ci à priori attribué à un Hum.

Vous avez-vous-même perçu des Hums, ou bien le sujet vous intéresse ? Vous voulez en savoir plus sur les Hums et les Trompettes de l’Apocalypse ? Sachez qu’une émission sur le sujet avec Patrice Marty comme invité, arrivera le 17 août prochain sur btlv.fr !

Margaux Naudin (Rédaction btlv.fr / En collaboration avec Patrice Marty)