fbpx

s03e060 – Imanna – Les Crânes de Cristal

Plus d’infos sur l’émission : Depuis plusieurs années, des crânes de cristal refont surface dans de nombreuses régions du monde. Les Mayas qui ont conservé la connaissance des Anciens, les considèrent comme des enseignants spirituels présents sur Terre afin de guider les hommes vers une plus grande sagesse et donnant accès au Grand Esprit. Ils sont d’importants amplificateurs énergétiques et des éveilleurs de la conscience. Ils permettent la connexion avec notre âme, avec les annales akashiques, avec le Soi supérieur, notre ou nos guides, des maitres ascensionnés et des Êtres d’autres dimensions. Les crânes de cristal une fois activés, peuvent nous élever vibratoirement. Ils permettent   notamment de développer nos capacités extra-sensorielles, une reconnexion à notre Être multidimensionnel, facilitée par l’intégration de la fréquence cristalline de ces crânes anciens. Sur BTLV, Yves Carra reçoit Imanna et sa Crystal Team.  Immana, en tant que channel, médium, coach holistique reliée aux mondes subtils, est en contact dès qu’elle le souhaite avec les consciences de ses crânes. Elle pose des questions qui ne restent jamais sans réponses. Elle se dit enfant indigo avec une hypersensibilité et a vécu des expériences mystiques. Plus tard, la médiumnité se déclare en elle à travers des épreuves de foi. Rencontre avec un être de lumière, NDE négative, coup de foudre juste à ses pieds et accident évité de justesse grâce à un ange gardien. Sans avoir jamais cherché à posséder des crânes qu’elle trouvait d’ailleurs morbides, elle nous parle dans cette émission de sa cristal team composée d’une dizaine de crânes en cristal. Imanna nous raconte sa première rencontre avec ces fameux crânes de cristal. Lors d’un voyage au Mexique pour suivre des enseignements mayas, elle et son mari rencontrent un chaman Maya Lacandon, et celui ci était porteur d’un crâne. A sa demande, ils sont repartis avec. Depuis, les enseignements sacrés et les rites initiatiques se sont succédés, les contacts avec les êtres d’autres dimensions se sont accélérés. Ces crânes fonctionnent indépendamment ou ensembles, ils servent pour des soins et peuvent communiquer avec elle, chacun a ses capacités, comme le nettoyage, la guidance, etc. Un crâne nous appelle, et un crâne s’active dans sa capacité à communiquer. D’autres crânes d’anciennes traditions (Mongolie, Inca, Népal) sont venus rejoindre sa Team. D’après elle, ils peuvent nous rendre de nombreux services en nous mettant sur les bons chemins. Ils souhaitent être avec nous et à coté de nous dans cette période d’élévation de la conscience, ils seront de plus en plus présents à nos cotés pour nous inciter à être responsables et à retrouver notre dimension de co-créateur. Découvrez ici les crânes de cristal et leurs pouvoirs, et l’accompagnement d’Imanna auprès de personnes qui cherchent leur propre lumière, en quête de guérison de l’âme et du cœur. Imanna est coach holistique et intuitive.

À la Une

(SCIENCE) Notre tête révèle un organe inconnu jusqu’à ce jour

21 octobre 2020 — Publiée dans la revue Radiotherapy and oncology, une étude révèle l’existence d’un nouvel organe niché dans le nasopharynx humain. Un ensemble de glandes salivaires bilatérales. Jusqu’à il y a trois ans, les scientifiques pensaient que le corps humain contenait 78 organes. Depuis ils ont revu à la hausse le nombre de ses derniers en y rajoutant notamment le mésentère qui relie l’intestin aux parois abdominales. Cette fois, il va falloir également compter avec de nouvelles glandes salivaires. C’est une équipe de chercheurs néerlandais qui a fait cette

découverte anatomique. Niché à l’arrière du nasopharynx, ce nouvel ensemble de glandes salivaires a été découvert lors d’examens menés avec un PSMA sur des patients souffrant d’un cancer de la prostate. C’est grâce aux injections de glucose radioactif lors du scan que l’organe fut découvert.

Crédit photo : Institut néerlandais du cancer

ON A TOUS LES GLANDES

Notre corps est équipé de glandes salivaires dites « majeures » (ndld : les glandes parotides, sous-maxillaires et sublinguales) mais aussi de près d’un millier de glandes salivaires supplémentaires dites “mineures”. Minuscules, celles-ci sont nichées dans le tractus aérodigestif et dans toute la zone buccale, ce qui n’est pas le cas de ce nouvel organe qui appartiendrait aux glandes dites « majeures ». Placées précisément derrière le nez et au-dessus du palais, ces glandes se trouvent près du centre de notre tête. La question que beaucoup se posent est légitime : comment sommes-nous passés à côté depuis l’avènement de la radiographie ? Les spécialistes avancent que cette zone n’est pas très accessible. Pour certains, seules les nouvelles techniques d’imagerie PSMA-PET / CT peuvent le permettre.

Sur BTLV, on se demande souvent s’il existe un grand architecte à l’espèce humaine et il est certain que si la question est longtemps posée, une chose est sure, le corps humain est vraiment la plus belle machine qu’il a inventée…

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr)

2020-06-21T16:19:47+02:003 février 2016|

Sujets susceptibles de vous intéresser