fbpx

(INNOVATION) Des scientifiques sont parvenus à transformer de l’eau en métal

31 juillet 2021 – Si transformer l’eau en or reste une prouesse légendaire réservée aux alchimistes. Des scientifiques s’en sont rapprochés en parvenant à transformer l’eau en métal ce qui n’en demeure pas moins une performance tout à fait remarquable.

Cette innovation digne d’un alchimiste a été réalisée par le Helmholtz-Zentrum Berlin le 28 juillet. Cette découverte est révolutionnaire pour la science dans le sens où jusqu’à maintenant les scientifiques pensaient qu’on ne pouvait développer des propriétés métalliques qu’en étant soumise à une pression extrême. De la même manière, les scientifiques pensaient que l’eau ne pouvait être conductrice que si elle contenait des quantités massives de sel. Il faut cependant souligner, qu’à la base l’eau est un isolant presque parfait. Les scientifiques savaient déjà qu’elle pouvait se comporter comme un métal conducteur sous une pression extrême, mais la prouesse des physiciens résident dans le fait qu’ils sont arrivés à obtenir le même résultat sur Terre  dans des conditions presque ordinaires.

UN PROCESSUS DÉLICAT

Les scientifiques sont donc parvenus à ce résultat au travers d’une étude intitulée preuve spectroscopique d’une solution d’eau métallique de couleur or. Les conclusions de cette étude sont que si on entoure d’eau des métaux alcalins qui libèrent facilement leurs électrons externes, on peut parvenir à changer l’eau en liquide métallique. Cependant, ce processus est loin d’être simple surtout quand on sait que les métaux alcalins sont susceptibles d’avoir une réaction explosive lorsqu’ils sont combinés. Pour pallier cette problématique, les scientifiques ont dû combiner le métal alcalin avec un alliage sodium-potassium. Ainsi, au lieu de mettre directement la substance métallique dans l’eau diluée, ils ont libéré un tout petit peu du liquide dans la solution métallique. Grâce à ça, les électrons et les cations métalliques (des ions chargés positivement) sont passés dans l’eau. Cela a eu pour effet de donner à l’eau une brillance dorée, mais ça l’a également rendue conductrice. Si ce processus n’est pas digne des légendes alchimistes, il est en tout point révolutionnaire sur le plan scientifique.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(CLIMAT) Un seul pays au monde semble en mesure de réaliser ses objectifs climatiques

21 septembre 2021 –  Pour de nombreux pays dans le monde la réalisation d’un certain nombre d’objectifs climatiques constitue un véritable défi. À un tel point que pour le moment un seul pays dans le monde semble en bonne voie pour réaliser ses objectifs. Il s’agit de la Gambie.

La Gambie est pour le moment le seul pays au monde à avoir obtenu une note climatique globale compatible avec les objectifs fixés par l’Accord de Paris. Pour rappel, il s’agit d’un traité international sur le réchauffement climatique adopté en 2015 qui est censé unifier toutes les nations dans une cause commune pour lutter contre le changement climatique. En effet, selon une étude du Climate Action Tracker a examiné l’Europe et 36 autres nations qui prend en compte de nombreux facteurs, comme les politiques climatiques nationales, les mesures et l’utilisation des terres, le soutien financier international et les objectifs climatiques fixés par ces pays. La Gambie semble pour le moment le seul pays en mesure de réaliser ses objectifs climatiques.

LA GAMBIE, UN EXEMPLE À SUIVRE

Selon l’étude, la Gambie n’est pas le seul pays en mesure de réaliser ses objectifs climatiques, d’autres pays comme le Costa Rica, le Maroc, l’Éthiopie ou le Royaume-Uni s’en rapproche, mais sont loin d’être au même niveau. La Gambie peut être considérée comme un exemple à suivre en raison des nombreuses actions qu’elle a mise en place pour le climat. Tout d’abord, le pays mise majoritairement sur les énergies renouvelables et dispose de l’une des plus grande installations solaires d’Afrique de l’Ouest. Le gouvernement gambien est également parvenu à restaurer 10 000 hectares de forêts, de mangroves et de savanes. Enfin, la Gambie s’est également engagée à limiter l’utilisation abusive des ressources forestières, il convertit également les terres agricoles inondées en rizières sèches. Ainsi, la Gambie semble sur le point de devenir un symbole pour tous les pays luttant pour la sauvegarde de notre planète.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-07-31T18:01:50+02:0031 juillet 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser