fbpx
x

(INNOVATION) Jeff Bezos a investi dans Altos Labs, une start-up qui cherche la clé de l’immortalité

7 septembre 2021 – Si autrefois la quête de l’immortalité appartenait aux comptes et aux légendes. Désormais elle est prise très au sérieux par La start-up Altos Labs dans laquelle vient d’investir Jeff Bezos. Cette entreprise s’est donné pour objectif de mettre au point des traitements capables de prolonger la durée de vie humaine, voire même découvrir les secrets de l’immortalité.

Altos Labs est une société de biotechnologie qui cherche donc à mieux lutter contre le vieillissement voire même à l’annuler. Pour le moment, les principales pistes sur lesquelles elle se concentre sont la médecine régénérative et le rajeunissement cellulaire. Chez Altos Labs, cette quête d’immortalité est prise très au sérieux et certains des meilleurs scientifiques au monde travaillent sur le projet. Comme par exemple, Jennifer Doudna qui, avec la Française Emmanuelle Charpentier, a remporté le prix Nobel 2020 de chimie, Juan Carlos Izpisúa Belmonte qui a travaillé à la fois sur la réversibilité du vieillissement et la création de chimères génétiques ou encore le médecin japonais Shinya Yamanaka, prix Nobel de médecine en 2012. Ce dernier a fait une découverte sur la reprogrammation cellulaire qui entre parfaitement dans la thématique du projet d’Altos Lab. En effet, il a découvert comment ordonner à une cellule de revenir à un état primitif, aux propriétés de cellule souche. Ce qui ouvre de nombreuses perspectives sur le traitement de certaines maladies et la question du rajeunissement des organes voire du corps en entier ce qu’il pourra développer au sein d’Altos Labs. La start-up semble donc avoir réuni une équipe pour remplir au mieux ses objectifs.

UNE START-UP TRÈS BIEN FINANCÉE

C’est grâce à des investisseurs comme Jeff Bezos que Altos Labs a pu attirer autant de grands scientifiques. En effet, en plus de promettre aux scientifiques qui travaillent sur ce projet, des conditions de recherches parfaites et libres. Ils bénéficient d’un salaire de plusieurs millions de dollars. Il faut signaler que Altos Labs est loin d’être le seul à faire ce type de recherches. D’autres laboratoires privés comme Calico Labs ou Liverpool Biosciences poursuivent le même objectif. La façon dont l’entreprise compte percer le secret de l’immortalité est assez mystérieuse. Néanmoins, des pistes sont déjà envisagées comme trouver un moyen pour régénérer les organes ou réparer le corps grâce à la génétique. De toute évidence, la génétique et la biotechnologie ont fait d’immenses progrès et continuent de s’améliorer à grande vitesse. Il se pourrait donc que la quête d’immortalité d’Altos Labs puisse se concrétiser dans un futur proche ou éloigné.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) Jeff Bezos compte construire une station spatiale privée

26 octobre 2021 – Jeff Bezos semble vouloir pousser encore plus loin le tourisme spatial. Comme le montre son nouveau projet, Orbital Reef, une  station spatiale privée décrite comme un parc commercial pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes.

La société Blue Origin de Jeff Bezos et Sierra Space se sont associés dans un projet de grande envergure à savoir une station spatiale privée pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes. Ils ambitionnent de pouvoir la rendre opérationnelle d’ici la deuxième moitié de la décennie. Cette station spatiale qui sera baptisée Orbital Reef montre que la course pour la commercialisation de l’orbite terrestre basse a atteint un nouveau stade. Dans un communiqué BLue Origin et Sierra Space ont annoncé que cette station spatiale s’adresserait  à un large panel de client “Agences spatiales expérimentées, consortiums dans les hautes technologies, nations sans programme spatial, médias et agences de voyages, entrepreneurs et inventeurs subventionnés, investisseurs portés vers l’avenir, tous ont leur place”. La station évoluera à 500 km d’altitude, soit un peu plus haut que l’ISS et mesurera 830 m3, soit presque autant que l’ISS.

UN NOUVEAU SUCCESSEUR POUR L’ISS

À l’image de Starlab, Blue Origin et Sierra Space ont donc annoncé à leur tour la mise en place d’une station spatiale privée qui devrait entrer en service à l’horizon 2025. Une annonce qui intervient à un moment où la mise en place d’une station spatiale est intéressante stratégiquement puisque en théorie l’avenir de l’ISS est aujourd’hui officiellement assuré jusqu’en 2024. À cela s’ajoute le fait que d’un point de vue technique, la NASA a entériné le fait qu’elle soit capable d’opérer jusqu’en 2028 même si le patron de la NASA Bill Nelson, s’est prononcé en faveur de son extension jusqu’en 2030. Quoi qu’il en soit, l’ISS a une date de péremption qui approche à grands pas et des stations comme Orbital Reef seront là pour prendre la relève.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-09-07T11:30:30+02:007 septembre 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser