fbpx
x

(INNOVATION) Un avion solaire capable de voler 90 jours d’affilée est en train d’être développé par la marine américaine

9 août 2021-  Cet avion est le fruit d’une collaboration entre la société Skydweller Aero et la marine américaine et il devrait être capable de voler 90 jours d’affilée.  La marine américaine souhaiterait utiliser cet appareil comme plate-forme de relais de communication ou observateur aérien permanent pour escorter des navires.

Ce prototype d’avion solaire militaire est inspiré directement du Solar impulse qui fut le premier avion à avoir effectué un tour du monde en 2015-2016. Cependant, il sera différent des autres avions solaires qui ont été conçus jusqu’ici qui sont légers et volent à des altitudes extrêmes avec de petites charges. Le prototype de Skydweller sera différent en raison de sa nature militaire. Il sera beaucoup plus lourd et aura une envergure de 72 mètres de long. Ses grandes ailes sont entièrement recouvertes de cellules photovoltaïques capables de générer jusqu’à 2 kilowatts d’énergie au maximum de leur puissance. De plus, l’avion pourrait aussi contenir environ 500 kilos d’équipements ou de marchandise. Selon ses développeurs, il pourrait être équipé ultérieurement de piles à combustible à hydrogène ce qui pourrait lui donner encore plus de puissance. Le prototype devrait bientôt commencer les phases de test qui débuteront avec un décollage, un atterrissage puis un vol entièrement autonome. Une fois que ses trois étapes auront été validées, le prototype  entamera un vol censé durer 90 jours.

UN AVION AUX MULTIPLES AVANTAGES

Pour la marine américaine, cet avion a de multiples avantages notamment en matière d’autonomie. À titre de comparaison, la marine américaine utilise actuellement des drones MQ-4C Triton qui dispose d’une endurance de 30 heures lors de patrouilles maritimes. Le prototype de Skydweller pourrait réaliser la même tâche, mais avec une autonomie de 90 jours. Le prototype serait aussi avantageux sur un plan économique puisque grâce à son endurance, les transits vers les zones d’opérations seraient beaucoup moins fréquents pour l’avion solaire. À cela s’ajoute son indépendance y compris vis-à-vis du soleil lui-même car grâce à sa pile à combustible hydrogène le prototype sera capable de voler même dans des conditions météorologiques qui le priverait de soleil durant des jours. Le prototype de Skydweller offre donc de nombreux avantages qui feront à coup sûr un atout de poids pour la marine américaine.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ROBOT) Des fourmis imprimées en 3D s’unissent pour contourner les obstacles

27 octobre 2021 – Des scientifiques de l’Université de Notre-Dame ont voulu reproduire l’union des fourmis lorsqu’elles sont face à un obstacle. Ils y sont parvenus.

Yasemin Ozkan-Aydin est professeur. Elle a observé que les robots à quatre pattes présentaient des avantages par rapport aux robots à roues. Mais le problème c’est que certains gouffres ou des terrains trop raides sont infranchissables. Face à ce constat, elle a créé avec ses collègues des petits robots imprimés en 3D qui peuvent travailler ensemble.

Les robots mesurent 15 à 20cm de long. Ils ont un microprocesseur, un capteur de lumière frontal, des capteurs magnétiques à chaque extrémité et une batterie au lithium-polymère.

Lorsqu’un de ces robots est en difficulté, il envoie un signal sans fil à ses congénères qui l’aident. Ensemble, ils peuvent former un pont. 

Yasemin Ozkan-Aydin améliore encore ce système déjà bien abouti. Mais quelles seraient les applications des robots-fourmis ? On peut les envisager dans l’exploration spatiale ou encore l’étude des insectes.

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

2021-08-09T18:02:59+02:009 août 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser