fbpx

(INSOLITE) Découverte du surf d’hiver en Norvège

21 févier 2021 – Au nord de la Norvège, l’archipel des îles Lofoten, est sans doute, l’un des lieux les plus inattendu du monde pour pratiquer le surf, d’autant plus en hiver.

D’autant plus que le climat de la région n’est pas réputé comme étant particulièrement clément. En effet, une houle puissante, venue de l’Arctique, s’abat régulièrement sur la baie d’Ustad, petite localité, des îles Lofoten.

Ce village jouit ainsi d’une très bonne réputation de la part des touristes ayant un profil aventurier ; puisque les possibilités d’activités qu’offre l’environnement de cette région, à priori hostile, ne se limitent pas au surf d’hiver…  Les voyageurs viennent aussi pour profiter de belles randonnées, de paries pêche de l’extrême, ou de l’observation d’aurores boréales, attractions importantes du nord du cercle polaire arctique.

UN SPORT D’INTRÉPIDES

Les férus de sensations fortes ne s’y trompent pas ; surfer sur l’archipel des îles Lofoten demande d’avoir une bonne dose de « idre kraft », un terme norvégien évoquant la force intérieure.

Toutefois, depuis quelques années, de nombreux progrès techniques ont été réalisés dans le domaine des équipements de surf en eaux glacées.

Aujourd’hui, grâce à une combinaison spéciale, les surfeurs ont la possibilité de passer plus de temps dans une mer, dont les températures glaciales, provoqueraient, ne temps normal, des dégâts, potentiellement graves sur le corps des sportifs.

« Nous sommes seules, avec nos planches de surf, dans l’immensité de la nature », raconte la surfeuse allemande, Aline Bock.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(TECHNOLOGIE) Un aspirateur autonome pour nettoyer les rues

9 mai 2021- Si les robots aspirateurs autonomes, sont désormais très bien connus du grand public, se différenciant par des formes rondes et aplaties, qui leur permettent de pouvoir se glisser dans les endroits les plus difficiles d’accès, tout en évitant les collisions ; la version très grand format de ces aspirateurs d’un nouveau genre, aimerait elle aussi se faire un nom, dans le nettoyage en milieu urbain, cette fois-ci.

UN NETTOYAGE AUTONOME 

Des aspirateurs géants, pour nettoyer les rues en toute autonomie ! C’est exactement ce que propose l’entreprise finlandaise “Trombia Technologie”, qui a récemment entrepris de tester les capacités de son robot de nettoyage urbain, en conditions réelles.

Son nom est Trombia Free, d’une allure massive et futuriste cet aspirateur géant d’une taille de 3,52 mètres de long, et 2,3 mètres de large, vient d’être utilisé afin de nettoyer toute une piste cyclable située dans la capitale finlandaise, Helsinki.

Afin d’éviter les différents présents sur son chemin, sans risquer de bloquer l’appareil, le robot est doté d’un système Lidar (télédétection par laser), ainsi que de puissants capteurs optiques. Autre point fort, Trombia Free peut fonctionner aussi bien de jour que de nuit, et par tous les temps.  Quant à la vitesse de fonctionnement, le robot pourrait atteindre une vitesse de 10 kilomètres par heure, toutefois bridée entre 2 et 6 km/h, pour une meilleure efficacité.

Côté consommation d’énergie, le constructeur de Trombia Free affirme que son aspirateur robot utiliserait à peine 15 pourcents de la puissance habituellement mobilisée par les systèmes de nettoyage urbain traditionnels.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2021-02-19T16:45:58+01:0021 février 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser