28 mai 2021 — L’intelligence et la dextérité de certains animaux ne finit pas de nous surprendre. Il faut dire que la multiplication des smartphones nous offre régulièrement des images inédites qui très souvent font le buzz sur les réseaux sociaux.

Cette fois ce sont des abeilles profitant  peut-être de la réouverture des terrasses qui se sont attaquées  à l’ouverture d’un bouchon d’une bouteille de soda.

En réussissant cet exploit, les abeilles sont devenues de véritables stars des réseaux sociaux.

C’est un moment incroyable où l’on voit deux abeilles qui unissent leurs forces pour ouvrir une bouteille de Fanta.

Les images filmées à São Paulo, au Brésil, montrent clairement les deux abeilles se positionner de chaque côté de la bouteille en utilisant leurs pattes pour pousser le bouchon vers le haut.

Quelques instants plus tard, elles parviennent à soulever le bouchon et à le regarder tomber sur le sol.

Comme l’explique l’auteur de la vidéo, c’est pendant sa pause déjeuner qu’il a filmé cette scène incroyable.

Des études scientifiques ont permis de mieux comprendre comment les abeilles travaillent et coopèrent entre elles.

Par exemple, en 2018, des chercheurs de l’Université de Harvard ont révélé comment un essaim d’abeilles se colle et se déplace en parfaite osmose lorsque leurs nids sont bousculés.

Les scientifiques ont passé des mois à secouer des essaims de milliers d’abeilles pour comprendre comment les insectes peuvent travailler ensemble pour le garder intact.

L’attirance des abeilles pour tout ce qui est sucré est bien connue, mais en 2016, des scientifiques de l’Université Queen Mary de Londres ont découvert que boire une petite goutte d’eau sucrée permettait aux insectes d’atteindre un état émotionnel similaire à l’optimisme humain.

«Les aliments sucrés peuvent améliorer la mauvaise humeur chez les adultes et réduire les pleurs du nouveau-né. Dans notre travail, l’étude des abeilles, nous étions convaincus que des réactions cognitives similaires se produisent chez ces insectes quand ils reçoivent même la quantité minimale de liquide sucré », – a déclaré le co-auteur de l’étude scientifique Luigi Bachiadonna.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV