fbpx

INSOLITE : Le plafond d’une maison australienne détruite par deux pythons

13 septembre 2020 – Le 31 août dernier, dans la banlieue de Brisbane, un retraité australien a eu la mauvaise surprise de découvrir deux pythons dans le plafond éventré de sa cuisine.

D’après les experts qui ont dû intervenir rapidement, les deux pythons mâles se disputaient l’attention d’une femelle, tant et si bien qu’ils ont fini par totalement éventrer le plafond de la cuisine de David tait, un retraité australien qui devait s’attendre à tout, sauf à cela.

DE BEAUX BÉBÉS

Toujours d’après les experts de la Brisbane North Snake Catchers and Relocation, l’agence sollicitée par M. Tait, les deux serpents étaient d’une taille tout à fait exceptionnelle : 2,5 et 2,9 mètres de long pour un poids commun de 18 kg. Il s’agit là de mensuration complètement hors norme, confie Steven Brown, le directeur de l’agence, à la BBC. L’un des deux pythons a été retrouvé à proximité de la porte d’entrée, le second était dans la chambre de Tait.

Brown n’a cependant pas été surpris de découvrir ces deux spécimens, puisque l’espèce est en pleine période de reproduction. Ceux-ci se cachent dans les cavités qui gardent la chaleur, comme le plafond d’une cuisine par exemple, où ils réchauffent pendant l’hiver. Ils finissent ensuite par sortir pour se reproduire, ce qui a amené ces deux mâles à se battre, détruisant au passage le plafond de David Tait.

Margaux Naudin (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

CHINE : Découverte de deux petits dinosaures « endormis » d’une espèce inconnue

20 septembre 2020 – Deux petits dinosaures ont été découverts dans la province de Liaoning en Chine par des paléontologues. Ces derniers n’appartiennent à aucune espèce connue à ce jour et auraient été enterrés dans leur sommeil.

C’est une éruption volcanique qui aurait piégé ces deux dinosaures de petite taille dans leur terrier, les enterrant vivants, à l’image des habitants de Pompéi plusieurs siècles plus tard.

ESPÈCE NON RÉPERTORIÉE

Ces deux dinosaures font 1,10 mètre de long chacun et ne sont assimilables à aucune espèce connue des paléontologues jusqu’à aujourd’hui. Leurs fossiles ont été découverts par des agriculteurs de la région de Liaoning qui était déjà connue pour ses nombreux fossiles de dinosaures en parfait état.

Ils étaient munis de pattes arrière qui leur permettaient de se déplacer « debout » et même de courir, de même qu’une longue queue qui les stabilisait. À l’analyse de leur morphologie, il est apparu qu’ils pouvaient également creuser des terriers. C’est d’ailleurs dans l’un de ces terriers qu’ils ont été découverts.

Puisque l’espèce était inconnue, il a bien fallu la nommer. C’est ainsi que ces deux dinosaures sont devenus les deux premiers représentants de l’espèce des Changmiania liaoningensis, ce qui signifie « dormeur éternel du Liaoning ». Il semblerait à première vue que ces dinosaures aient été des ornithopodes précoces de la branche des ornithischiens qui vivaient il y a 65 à 200 millions d’années.

Margaux Naudin (rédaction btlv.fr)

2020-09-11T17:40:40+02:0013 septembre 2020|

Sujets susceptibles de vous intéresser