fbpx
x

(INSOLITE) Pour de mystérieuses raisons, un gang de loutres attaquent des personnes en Alaska

13 octobre 2021 – Pour des raisons qu’ils ne parviennent pas à expliquer, les habitants de la région d’Anchorage en Alaska ainsi que leurs chiens subissent des attaques de la part de loutres des rivières.

Bien que les attaques d’animaux sauvages soient quelque chose de fréquent dans la région notamment avec les ours. Les attaques de loutres en revanche sont une nouveauté. Ces loutres constituent désormais une menace prise très au sérieux par le département de la chasse et de la pêche de l’Alaska qui a publié un communiqué alertant les habitants au sujet d’une meute de loutres attaquant des chiens, des enfants et des adultes près des cours d’eau et des lacs de la région d’Anchorage. Il y a notamment eu le cas fin septembre, d’une femme qui avait été mordue près d’un lac alors qu’elle tentait de sauver son chien des griffes de plusieurs de ces mammifères carnivores mais aussi l’attaque d’un garçon de neuf ans avait été hospitalisé en urgence après avoir été poursuivi et attaqué par quatre loutres. D’après les autorités ce type d’attaque demeure rare néanmoins elles sont suffisamment fréquentes pour nécessiter une mise en garde. Par ailleurs, des traques seront organisées afin de débusquer ces groupes de loutres de rivière présentant des comportements inhabituels.

DES LOUTRES POTENTIELLEMENT ATTEINTES PAR LA RAGE

Selon les experts l’une des raisons pouvant expliquer cette soudaine agressivité ce serait que ces loutres ont été atteintes par la rage. Cependant, aucun cas de rage n’a été documenté dans la région ces derniers mois. De plus, le cas le plus proche a été répertorié à Dillingham, situé à près de 500 kilomètres d’Anchorage. D’ailleurs la biologiste qui a examiné le spécimen enragé a expliqué qu’il était couvert de piquants de porc-épic. Ce qui est étrange car c’est une espèce avec laquelle les loutres interagissent rarement car elles appartiennent à deux milieux distincts. Le mystère demeure donc entier sur les raisons de cette soudaine agressivité de la part des loutres.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

Deux trous noirs proches de la Terre sur le point de fusionner

2 décembre 2021 – Une équipe d’astronomes a découvert deux trous noirs supermassifs. C’est la paire la plus proche de la Terre. 

Un trou noir est déjà impressionnant. Le plus proche est situé au centre de la Voie Lactée : Sagittarius A*. Imaginez-en deux… Situés dans la galaxie voisine NGC 7727, les deux trous noirs sont à 89 millions d’années-lumière de nous. La paire la plus connue à ce jour se situe à plus de 470 millions d’années-lumière… 

DEUX MASTODONTES

Ces deux trous noirs sont séparés par 1 600 années-lumière, pas grand-chose à l’échelle de l’Univers. Quelles sont leurs caractéristiques ? L’un, le plus gros, est en plein milieu de sa galaxie. Il est 154 millions de fois plus massif que le Soleil. Son voisin, lui n’est “que” 6,3 millions de fois plus massif.

Cependant, les deux risquent de ne devenir qu’un : selon Holger Baumgardt, un des coauteurs de l’étude, “les deux objets devraient fusionner en un seul trou noir, sans doute dans les 250 millions d’années à venir”.

Les deux trous noirs dans la galaxie NGC 7727. Crédit : ESO

ON SOUPÇONNAIT DÉJÀ LEUR PRÉSENCE

Les chercheurs se doutaient bien que ces deux-là existaient. Mais ils n’avaient jamais pu le confirmer. Ils se sont aidés de l’instrument Multi-Unit Spectroscopic Explorer (MUSE), du Very Large Telescope (VLT) du Chili. Grâce à ces outils, les astronomes ont analysé l’influence gravitationnelle des deux trois noirs sur les étoiles environnantes.

Les deux objets supermassifs peuvent également aider à comprendre l’origine de leur galaxie, à la forme très particulière. Elle pourrait être issue de la fusion d’anciennes galaxies, l’existence des deux trous noirs corroborant cette idée.

D’AUTRES ASTRES À DÉCOUVRIR ?

Cette nouvelle découverte laisse entendre que d’autres astres se cachent dans l’Univers, dont des trous noirs massifs similaires à ceux détectés. Prochainement, le Télescope géant européen de l’Observatoire Européen Austral, bientôt mis en service dans le désert d’Atacama, au Chili, aidera les chercheurs à découvrir d’autres mystères de l’espace.

Sources : Science Post et Astronomy & Astrophysics

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

2021-10-13T12:36:52+02:0013 octobre 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser