fbpx

(INSOLITE) Un éléphant affamé fracasse le mur d’une cuisine

23 juin 2021 – En Thaïlande, une femme a eu la peur de sa vie, quand elle a vu le mur de sa cuisine, défoncé par un éléphant visiblement affamé. L’incident violent se serait produit tôt samedi matin dans le village de Chalermkiatpattana alors que la propriétaire Ratchadawan Puengprasoppon dormait. Réveillée brutalement, la femme eut le courage de s’aventurer dans la cuisine d’où venait l’énorme fracas et qu’elle ne fut sa surprise de voir la tête d’un éléphant à travers un énorme trou dans le mur.

Alors que le pachyderme cherchait de la nourriture dans les casseroles et les poêles de la maison avec sa trompe, la propriétaire quelque peu sonnée a finalement choisi de filmer la scène étrange avec son téléphone portable.

Bien qu’on ne sache pas comment la drôle de rencontre s’est finalement terminée, on sait que l’éléphant venait du parc national de Kaeng Krachan. Interrogé sur cet incident, le surintendant du sanctuaire, Itthipon Thaimonkol, a expliqué que les pachydermes du site sont connus pour s’aventurer dans le village voisin lorsqu’ils ont faim. « Ils viennent très souvent visiter les villages, et notamment quand il y a le marché local parce qu’ils sentent la nourriture ». Coutumier du fait, cet éléphant avait déjà visité la maison de Ratchadawan Puengprasoppon en causant des dommages considérables à sa résidence.

Coïncidence ou pur hasard ? visiblement le pachyderme apprécie vraiment la cuisine de la victime de cette mésaventure. Surnommé Boonchuay, l’animal est le seul à pouvoir répondre à cette question…

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) Starliner, la capsule spatiale de Boeing s’apprête à voler vers l’ISS

01 août 2021 – Si tout se passe comme prévu, la capsule CST-100 Starliner de Boeing devrait être lancée le 3 août 2021 pour un deuxième vol d’essai sans équipage. Un vol de la plus haute importance puisqu’il précède l’échec de son premier vol, en décembre 2019.

Alors que tout récemment le module russe Nauka avait rejoint l’ISS c’est un modèle américain cette fois qui s’apprête à rejoindre la station spatiale internationale. Ce vol était initialement prévu pour le 30 juillet 2021, mais ce deuxième vol d’essai du CST-100 Starliner, destiné aux vols habités vers la station spatiale internationale a été repoussé au 3 août. Créé par Boeing pour la Nasa, ce vaisseau commercial sera mis en orbite par le lanceur Atlas 5 de la base de Cap Canaveral, en Floride. Ce deuxième vol-test intervient plus d’un an et demi après l’échec, en décembre 2019, du premier vol lié à des défauts de logiciels de bord et de système de communication du vaisseau. Boeing a alors proposé à la Nasa de réaliser un autre vol d’essai sans équipage à ses frais.

UN VOL À FORT ENJEU

Suite à l’échec de la première tentative en 2019, Boeing s’est retrouvé fortement distancé par son rival Space X dans le domaine du transport d’astronautes. En effet depuis 2019, la société Space X a réussi ses essais, mais surtout, elle a lancé 3 équipages d’astronautes vers l’ISS. Ce vol est également important de par le coût financier qu’il représenterait surtout en cas d’échec. À titre d’exemple, l’échec de 2019 avait coûté à l’entreprise près de 410 millions de dollars. Ce vol a d’ailleurs fait l’objet d’une surveillance active de la part de la NASA qui au cours d’une enquête a localisé un total de 80 corrections nécessaires pour la préparation du Starliner. Enfin, un succès permettrait à Starliner de débuter les vols habités ce qui constitue une nouvelle étape cruciale pour le Starliner de Boeing.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-06-23T09:02:27+02:0023 juin 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser