fbpx

(INSOLITE) Un essaim de moustique se transforme en véritable tornade

C’est par une vidéo que nous avons pu constater un événement impressionnant. C’est dans la péninsule du Kamtchatka en Russie qu’ils s’est déroulé. Selon les médias locaux, ce phénomène étrange serait fréquent dans la région. Sur la côte Est qui longe la mer de Béring, la partie la plus septentrionale de l’océan Pacifique, des millions de moustiques s’amassant et tourbillonnant ont formé une véritable tornade.

Interrogé par East2West, Alexei, d’Oust-Kamchatsk, un témoin, a déclaré que le « nuage de moustiques semblait s’étaler sur plusieurs centaines de mètres. Je pouvais à peine voir la route ». L’homme a ajouté « la tornade de moustiques se disloquait puis se reformait en une sorte d’entonnoir ». Pour l’entomologiste Lyudmila Lobkova « Ce sont des moustiques mâles qui pullulent autour des nombreuses femelles afin de s’accoupler, il n’y a rien d’inquiétant à cela ». Afin de rassurer la population, les scientifiques soulignent que les moustiques ne se regroupent pas dans le but d’attaquer les humains. 

CHANGEMENT CLIMATIQUE

Des études révèlent comment le changement climatique est à l’origine de l’infestation en Sibérie en offrant aux moustiques une saison d’accouplement prolongée grâce à la hausse des températures. Ce genre d’événement impressionnant n’est pas rare et se produit partout dans le monde, à l’instar de ce qui s’est passé aux USA dans le Midwest en 2019. À cette époque, une horde de libellules était devenue si importante que la masse avait été détectée par les radars météo. La même année, ce sont des criquets pèlerins qui avait causé de gros dégâts en Afrique de l’Est, dévastant les cultures locales et aggravant la crise alimentaire qui persiste dans la région. Les spécialistes de monde entier s’accordent à dire qu’en raison des problèmes climatiques, ce genre d’événement se produira de plus en plus souvent.

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(INFORMATIQUE) Un ordinateur chinois atteint la suprématie quantique

27 septembre 2021 – Un ordinateur quantique a résolu en un peu plus de quatre heures un calcul qui aurait nécessité des milliers d’années avec un ordinateur classique.

Rappel vulgaire de ce qu’est un ordinateur quantique : votre machine classique traite l’information de façon binaire avec des bits qui ne peuvent prendre que deux valeurs : 0 ou 1. L’ordinateur quantique, lui, n’a pas des bits mais des bits quantiques (qubits). Selon le principe de superposition, ils prennent à la fois la valeur 0 et 1. Cela permet aux ordinateurs quantiques d’effectuer des calculs beaucoup plus complexes en un temps record.

La suprématie quantique, c’est lorsqu’un ordinateur quantique parvient à effectuer un calcul rapidement (de l’ordre de quelques heures) quand un ordinateur traditionnel mettrait plusieurs millénaires à l’effectuer. 

C’est arrivé une première fois en 2019 avec le processeur Sycamore de Google. Il utilisait alors 54 qubits. Quelques mois plus tard, une équipe de l’université des sciences et technologies de Chine utilisait 56 bits quantiques pour résoudre en 70 minutes un calcul trois fois plus complexe que celui de Google.

Aujourd’hui, c’est cette même équipe qui bat son propre record. Avec les 60 qubits du processeur Zuchonghzi 2.1, les chercheurs ont résolu un calcul trois fois plus compliqué que leur précédent en quatre heures et douze minutes.

La technologie quantique n’a pas vraiment d’intérêt dans une application quotidienne. Mais une fois maîtrisée correctement, elle sera indispensable dans la création d’algorithmes, de résolution d’équations ou même l’invention de molécules.

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

2021-07-20T16:04:38+02:0020 juillet 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser