Découvrez le premier site (Vidéo / Audio / Actu) consacré aux sciences alternatives et aux technologies de demain

Regardez et écoutez BTLV gratuitement et sans engagement pendant 7 jours
+3000H d'émissions pour donner du sens à sa vie
Je découvre maintenant

19 janvier 2019 — Amazon va organiser début juin à Las Vegas (Nevada) une conférence consacrée à l’intelligence artificielle, la robotique, l’automatisation et l’espace, tous domaines dans lesquels le groupe et son fondateur, Jeff Bezos, sont aux avant-postes.

La conférence, du 4 au 7 juin, sera une version publique de l’évènement très select MARS, qui a réuni, ces trois dernières années à Palm Springs (Californie), environ 200 chercheurs, inventeurs, ingénieurs et entrepreneurs pour réfléchir à l’avenir.

Les deux premières années de son existence, MARS était même un événement quasi-secret.

« re:MARS », nom de la nouvelle conférence, « combinera les derniers développements de la science tournée vers l’avenir avec des applications pratiques qui vous inciteront à amorcer des changements et accélérer l’innovation en intelligence artificielle », annonce un court texte d’introduction sur le site dédié.

« Nous sommes au début de l’âge d’or de l’intelligence artificielle », explique le PDG et fondateur d’Amazon, Jeff Bezos, dans une déclaration postée sur le site.

« De récentes avancées ont déjà abouti à des inventions qui appartenaient jusqu’ici au monde de la science-fiction », a-t-il ajouté, « et nous n’avons encore fait qu’entrevoir ce qui était possible. »

Amazon ne donne pas de précision sur le contenu de l’événement et ses participants. Le groupe n’indique pas, notamment, si certains des acteurs majeurs de l’intelligence artificielle, en premier lieu Google ou Facebook, prendront part à la conférence de Las Vegas.

Jusqu’ici, aucun des grands groupes en pointe dans ce domaine n’a dépêché de représentant officiel aux conférences MARS.

Amazon lui-même n’est pas présent dans l’industrie spatiale, mais Jeff Bezos y a investi depuis 2000 avec sa société Blue Origin, qui travaille notamment à un projet de vol habité dans l’espace.

Rédaction btlv.fr (source AFP)