fbpx

LA RÉFLEXOLOGIE : Une pratique ancestrale

13 septembre 2020 – Amateur de pratiques zen pour le corps et l’esprit, la réflexologie est l’art des papouilles sous les pieds, mais pas que…

La réflexologie est une pratique thérapeutique qui repose sur le fait que chaque organe, partie du corps ou fonction physiologique correspondrait à une zone ou un point sur les pieds, les mains, le visage ou les oreilles : réflexologie plantaire, palmaire, faciale ou encore auriculaire.

D’après la fédération française des réflexologues, il existerait dans le pied, la main, l’oreille et le visage une cartographie du corps entier qui serait composée de zones réflexes associées, à travers les terminaisons nerveuses, à un organe, une glande ou une partie du corps.

En stimulant ces zones réflexes, la réflexologie permettrait d’agir sur la partie du corps y étant liée.

UNE PRATIQUE MILLÉNAIRE

Un pictogramme retrouvé à Sakkarah, dans le tombeau d’un pharaon médecin d’Ankhmahor serait la trace la plus ancienne de la Réflexologie qui trouverait peut-être ses origines en Égypte au moins 2330 av. J.-C. Sur le sarcophage du pharaon étaient représentées des scènes de soins dentaires, d’embaumements, de pharmacologie, d’accouchements et de réflexologie. L’idéogramme « pied » signifie littéralement « partie du corps qui sauvegarde la santé » en Chine.La réflexologie existerait depuis 5000 ans en Asie.

L’empreinte du pied de Bouddha est d’ailleurs illustrée par différentes petites cases qui correspondraient à la tête ou encore à nos organes sensoriels. En Inde et dans la tradition hindoue, les représentations des pieds de Bouddha ou de Vishnu, sont emplies de symboles liant science et spiritualité. La réflexologie peut trouver sa naissance également chez les Incas et des Indiens d’Amérique, mais seuls les récits permettent d’envisager cette origine. En effet, ces peuples n’usaient que de la transmission orale.

POURQUOI LA RÉFLEXOLOGIE ?

Elle permettrait de rééquilibrer l’énergie du corps, de drainer les toxines accumulées dans l’organisme et de soulager certaines douleurs.

La réflexologie, entre autres produirait un état général de relaxation, réduirait l’anxiété, améliorerait le sommeil et réduirait les symptômes prémenstruels.

LES PIONNIERS DE LA RÉFLEXOLOGIE OCCIDENTALE

Le Dr Fitzgerald a étudié le « traitement pas les pieds » (et par les mains). Il proposa un découpage du corps en 10 zones de la tête aux pieds. Eunice Ingham, physiothérapeute et collaboratrice du Dr Fitzgerald, avait poursuivi les travaux de son mentor et mis au point une cartographie détaillée du corps représenté sur les mains et sur les pieds. Elle est considérée comme la pionnière de la réflexologie moderne en occident dans les années 1930. On lui doit le premier ouvrage de réflexologie et la première école.

Thierry Penin (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

CHINE : Découverte de deux petits dinosaures « endormis » d’une espèce inconnue

20 septembre 2020 – Deux petits dinosaures ont été découverts dans la province de Liaoning en Chine par des paléontologues. Ces derniers n’appartiennent à aucune espèce connue à ce jour et auraient été enterrés dans leur sommeil.

C’est une éruption volcanique qui aurait piégé ces deux dinosaures de petite taille dans leur terrier, les enterrant vivants, à l’image des habitants de Pompéi plusieurs siècles plus tard.

ESPÈCE NON RÉPERTORIÉE

Ces deux dinosaures font 1,10 mètre de long chacun et ne sont assimilables à aucune espèce connue des paléontologues jusqu’à aujourd’hui. Leurs fossiles ont été découverts par des agriculteurs de la région de Liaoning qui était déjà connue pour ses nombreux fossiles de dinosaures en parfait état.

Ils étaient munis de pattes arrière qui leur permettaient de se déplacer « debout » et même de courir, de même qu’une longue queue qui les stabilisait. À l’analyse de leur morphologie, il est apparu qu’ils pouvaient également creuser des terriers. C’est d’ailleurs dans l’un de ces terriers qu’ils ont été découverts.

Puisque l’espèce était inconnue, il a bien fallu la nommer. C’est ainsi que ces deux dinosaures sont devenus les deux premiers représentants de l’espèce des Changmiania liaoningensis, ce qui signifie « dormeur éternel du Liaoning ». Il semblerait à première vue que ces dinosaures aient été des ornithopodes précoces de la branche des ornithischiens qui vivaient il y a 65 à 200 millions d’années.

Margaux Naudin (rédaction btlv.fr)

2020-09-10T17:55:59+02:0013 septembre 2020|

Sujets susceptibles de vous intéresser