fbpx

« Les clés d’Annabelle » avec Catherine Delanoë : « La rigologie »

Status:

Errors:

Plus d’infos sur l’émission : Diffusion : 03/09/2020  |  « Les clés d’Annabelle » avec Catherine Delanoë : « La rigologie »

(Version podcast, cliquez ici.)

Les propos tenus dans cette émission n’engagent que la ou les personnes invitées, et en aucun cas la rédaction de btlv.fr qui n’a que pour mission de vous informer sur toutes ces hypothèses dans un souci d’exploration.

Dans ce nouveau numéro des « Clés d’Annabelle », Annabelle de Villedieu reçoit Catherine Delanoë, Rigologue.

Pour découvrir l’univers D’annabelle de Villedieu rendez-vous sur  :  http://www.annabelledevilledieu.fr/

Depuis 4 ans, Catherine Delanoë  anime régulièrement des ateliers de rigologie (grand public) dans un lieu culturel hybride, Le Hasard Ludique à Paris. Depuis 2020, elle propose également des ateliers en ligne : « Ce que j’aime dans cette pratique, c’est l’énergie positive du rire, la joie qu’elle procure, sa capacité à créer du lien rapidement ! C’est un pur bonheur de pouvoir contribuer au développement du bien-être des autres de manière ludique. Le rire m’a beaucoup aidée sur la prise de recul face aux aléas du quotidien et sur l’adoption d’un état d’esprit positif pour vivre ma vie de manière plus légère ».

Catherine intervient par ailleurs en entreprises (team-building, séminaire, journée bien-être, semaine QVT, afterwork…) à Paris et en Ile de France, et plus loin selon les demandes.

les Ateliers de Cath

Rigologue certifiée par l’Ecole Internationale du Rire et du Bonheur

Animatrice de Yoga du Rire certifiée par l’Ecole du Positif

Sophro-analyste, formée à l’Institut Européen de Sophro-Analyse

lesateliersdecath@gmail.com   – Tél: 06 74 96 76 77

Hasard Ludique : https://www.lehasardludique.paris/prends-soin-de-toi/rigologie-yoga-du-rire2017

Facebook :www.facebook.com/lesateliersdecathparis

Instagram: catherine_delanoe_rigologue

À la Une

(INNOVATION) Des chercheurs créent une micropuce avec des ailes

23 septembre 2021 – C’est le plus petit objet volant jamais créé. Inspirée des érables qui dispersent leurs graines avec le simple souffle du vent, cette micropuce n’est pas plus grande qu’un grain de sable.

C’est une équipe de chercheurs de l’Université Northwestern aux États-Unis qui l’a conçue. Elle peut être équipée de capteurs, d’antennes et même de stockage. 

CONTRÔLE DE L’AIR ET SURVEILLANCE DES POPULATIONS

Quel est l’intérêt d’une telle invention ? “On avait en tête l’idée d’ajouter des ailes à de petits systèmes électroniques afin d’avoir des outils pour surveiller la contamination de l’environnement, la population ou la propagation de maladies”, explique John A. Rogers, qui est à la tête des recherches.

John A. Rogers pense que ces puces ailées pourraient être déployées en masse lors d’une marée noire afin de contrôler le taux de contamination, ou bien déterminer le taux de pollution à différentes altitudes.

UN VOL CONTRÔLÉ

“On pense qu’on a fait mieux que la nature, avance-t-il. Au moins dans le sens où nous avons été capables de construire des structures qui atterrissent avec une trajectoire plus stable et une vitesse de chute plus lente que les graines dispersées par les plantes ou les arbres”.

L’équipe de Northwestern souhaite que ces micropuces restent dans l’air assez longtemps pour récolter le plus de données possible.

QUE FAIRE DE CES PUCES UNE FOIS INUTILISABLES ?

Ne risque-t-on pas de créer des milliers et des milliers de tout petits déchets à cause de ces micropuces ? Les chercheurs ont pensé à tout. Le laboratoire de John A. Rogers développe des matériaux capables de se dissoudre dans l’eau, avec par exemple l’utilisation de polymères biodégradables. 

L’étude complète des chercheurs est disponible dans la revue scientifique Nature.

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

2020-12-11T14:30:14+01:003 septembre 2020|

Actus susceptibles de vous intéresser