2 décembre 2021 – Drôle de découverte dans le Périgord. Des archéologues ont trouvé sept empreintes de pas dans le sol argileux de la grotte de Cussac… Elles indiquent le port de chaussures.

Carte de localisation des traces de pas (en orange) dans la grotte de Cussac. Crédit : PACEA

Lysianna Ledoux, chercheuse du LabEx-PACEA de l’Université de Bordeaux, explique avoir analysé des traces de pas vieilles de 30 000 ans. Nous étions alors à l’époque gravettienne. D’après les études, la personne ayant laissé ses traces aurait porté des chaussures souples en cuir, similaires à des mocassins.

On envisageait déjà cette idée après la découverte de sépultures à Sunghir, en Russie. Vieilles de 29 000 ans, des perles cousues sur des vêtements de peau, autour des pieds. Les peaux s’étaient désagrégées, mais pas les bijoux. Cependant on n’avait aucune preuve établie pour corroborer cette hypothèse.

Les empreintes laissées dans le sol argileux de la grotte. Crédit : PACEA

Jusqu’à maintenant, la plus vieille chaussure trouvée date de 3 627 ans avant notre ère, il y  a donc presque 5 700 ans. On est loin des 30 000 ans des traces trouvées dans la grotte de Cussac ! 

Les chercheurs ont littéralement mis les pieds dans l’argile, d’abord pieds nus, puis avec un cuir souple pour comparer les empreintes laissées. 

Ils ont confirmé que la forme des traces était très différente si le pied était chaussé ou non.

Sources : Sciences et Avenir et Scientific Reports

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV