26 novembre 2021 – C’est officiel les premiers essais de taxis volants en conditions réelles vont avoir lieu en France dès la fin de l’hiver dans un aéroport du Val d’Oise.

C’est désormais acté nous verrons très bientôt des taxis volants débarquer en France. C’est donc depuis l’aéroport de Pontoise-Cormeilles-en-Vexin situé à 35 km au nord-ouest de Paris que vont se tenir les premiers tests en conditions réelles au cours de l’hiver 2021 pour les taxis volants aussi appelés e-VTOL. L’aéroport de Pontoise sera donc au cœur d’un ambitieux projet comme le souligne Augustin de Romanet, PDG du Groupe ADP, gestionnaire des aéroports franciliens “Nous allons faire naître ici le premier vertiport européen”. L’aéroport de Pontoise n’a pas été seulement choisi pour sa proximité avec Paris, mais surtout, car il est complet, avec une piste de 1.600 mètres, une caserne de pompiers et une tour de contrôle. De ce fait, on peut y tester toutes les composantes du dispositif durant toute l’opération qui va démarrer d’ici fin février, début mars.

DES TESTS POUR VÉRIFIER LA VIABILITÉ DES TAXIS VOLANTS

Ces premiers tests seront d’une grande importance, car ils permettront de vérifier l’impact des taxis volants en conditions réelles. Tout d’abord il s’agira de tester différentes marques de taxis volants afin de choisir la plus viable. Il y aura notamment celui de l’entreprise allemande Volocopter, mais ceux d’autres start-up comme Vertical Aerospace, Ascendance et Lilium. Ces tests permettront aussi de mesurer l’impact des taxis volants sur leur environnement. En effet, la société de transports RATP va mettre à disposition du projet son laboratoire analysant les bruits et les vibrations. En effet, les entreprises de taxis volants ont mis un point d’honneur à rendre leurs véhicules silencieux au maximum afin d’être acceptable pour la population. En ce qui concerne le coût d’une course en taxis volants il devrait être équivalent à deux fois le prix d’un VTC soit une centaine d’euros. Si le projet est certifié, deux lignes expérimentales seront mise en place lors des Jeux olympiques de 2024 à savoir héliport d’Issy-les-Moulineaux – Saint-Cyr (Yvelines) et Roissy-Le Bourget-Paris.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV