fbpx
x

(LINGUISTIQUE) Les scientifiques ont découvert pourquoi les enfants apprennent plus rapidement que les adultes

5 juillet 2021 — Les petits enfants apprennent le langage beaucoup plus rapidement que les adolescents ou les adultes. Comme l’ont découvert des experts de l’Université Carnegie Mellon, cela est dû à des changements dans la façon de parle  des parents. Ils adaptent généralement leur discours aux connaissances de l’enfant. Cette étude ouvre de nouvelles perspectives pour création d’applications pour l’intelligence artificielle.

Les scientifiques ont découvert que les parents choisissent  très précisément le vocabulaire et les expressions qui vont utiliser pour parler aux plus petits. “Nous savons depuis des années que les parents parlent aux enfants différemment des autres adultes de nombreuses manières, par exemple en simplifiant leur discours, en dupliquant les mots et en étirant les voyelles”, a déclaré Daniel Jurowski, professeur adjoint en psychologie à l’Université Carnegie Mellon. “Ces trucs aident les jeunes enfants à se familiariser avec le langage, mais nous n’avons pas su si les parents changeaient leur façon de parler au fur et à mesure que les enfants acquièrent le langage, ce qui donne aux enfants une entrée linguistique “juste” pour apprendre la prochaine chose.”

Dans leur étude, le professeur Jurowski et ses collègues ont recruté 41 parents et leur ont présenté un jeu dans laquelle ils devaient aider leurs enfants à choisir un animal particulier sur trois. La tâche a été répétée 35 fois. La moitié des animaux du jeu étaient familiers aux enfants de moins de deux ans. Par exemple, un chat, une vache, un chien. Le reste des jouets était plus complexe : léopard, paon.

UN APPRENTISSAGE SOUS FORME DE JEUX

Lorsque les enfants jouaient avec leurs parents, les chercheurs ont examiné les différences dans la façon dont les adultes parlent des animaux que les enfants connaissent et de ceux qui ne leur sont pas familiers. Ainsi, les scientifiques ont découvert que les parents forment inconsciemment des modèles d’apprentissage de progression linéaire. « Quand vous allez à l’école, vous commencez par l’arithmétique, puis étudiez les mathématiques avant de passer à l’algèbre » Les parents parlent aux enfants en utilisant le même type de structure sans y penser. Ils mesurent ce que leur enfant sait du langage et modifient leur façon de parler pour que les enfants les comprennent.”

Les scientifiques sont convaincus que la compréhension des modèles utilisés par les parents peut conduire à la création de nouvelles méthodes d’apprentissage automatique. « En ce moment, nous formons des modèles de langage en leur donnant toutes les données qui existent. Mais nous pourrions obtenir une plus grande réussite  si nous pouvions leur donner des connaissances progressivement », résument les auteurs de l’ouvrage.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ÉTRANGE) Un parasite mangeur de langue retrouvé dans la bouche d’un poisson

27 octobre 2021 – A l’heure ou notre santé n’a jamais autant fait la une de l’actualité, on craint de voir surgir de nouveaux virus. C’est ce qu’ont dû penser les travailleurs du parc d’État de Galveston Island au Texas qui ont récemment attrapé un poisson accueillant à son insu un parasite cauchemardesque qui avait dévoré et remplacé sa langue.

Postée sur les réseaux sociaux la semaine dernière, l’information mentionne qu’il s’agit en réalité d’un « poux mangeur de langue ». Selon les scientifiques qui ont étudié le phénomène, le parasite subsiste en pénétrant dans la bouche d’un poisson, en détachant la langue de l’animal et en remplaçant l’organe par lui-même. Le fameux « poux » passe alors le reste de ses jours à se nourrir du mucus de son hôte. 

Le plus dingue est que cette étrange relation parasitaire ne serait pas particulièrement nocive pour le poisson ni, heureusement, pour les humains qui pourraient finir par attraper et manger l’animal. Les mêmes scientifiques affirment que ce « poux mangeur de langue » est « le seul cas connu où un parasite peut remplacer fonctionnellement l’organe de son hôte ». La nature est parfois très bizarre et effrayante

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr)

2021-07-06T10:47:55+02:006 juillet 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser