Découvrez BTLV, le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

Pour accéder à toutes nos interviews audio et vidéo
Rejoindre BTLV

15 juillet — La NASA ne désespère pas de trouver d’anciennes traces de vie sur Mars. Pour y parvenir, le 30 juillet on enverra vers la planète rouge Perseverance, le rover le plus sophistiqué, un grand véhicule à six roues, pour tenter d’y déterrer des preuves qu’il y a trois milliards et demi d’années, des microbes habitaient dans ses rivières.

Après plus de six mois de voyage, si tout se passe bien, Perseverance commencera son exploration du sol martien. Il faudra collectionner et conditionner plusieurs dizaines d’échantillons de roches qui seront récupérés par un futur robot et rapportés sur Terre en 2031.

LES INGRÉDIENTS DE LA VIE SUR MARS ?

Dans les échantillons que prélèvera Perseverance, les scientifiques espèrent découvrir des fossiles de bactéries ou d’autres microbes et confirmer que la vie a effectivement jailli sur Mars.

« C’est l’une des deux missions que nous avons protégées pour être certains de lancer en juillet », a dit le patron de la NASA, Jim Bridenstine. La Terre et Mars sont du même côté du Soleil tous les 26 mois, une fenêtre à ne pas manquer.

DES OCÉANS, DES RIVIÈRES, DES LACS

Depuis vingt ans, les scientifiques ont confirmé la présence d’eau sur Mars. La présence de molécules organiques complexes n’a été confirmée que par Curiosity — mais les appareils à son bord ne peuvent conclure sur leur éventuelle origine biologique.

Les tout premiers atterrisseurs américains Viking 1 et 2 avaient tenté de découvrir la vie dès 1976, mais un peu au hasard. « Les expériences de détection de la vie furent un échec total », raconte à l’AFP G. Scott Hubbard, qui lança dans les années 2000 le programme actuel d’exploration martienne.

LE CRATÈRE DE JEZERO

Perseverance atterrira le 18 février 2021 dans le cratère de Jezero, où une rivière se déversait il y a 3 à 4 milliards d’années, déposant boues, sables et sédiments « dans l’un des deltas les mieux préservés de la surface de Mars », selon Katie Stack Morgan, de l’équipe scientifique. Sur Terre, on a trouvé,fossilisés dans les roches de deltas similaires, des microbes vieux de milliards d’années.

François Deymier (rédaction btlv.fr/source NASA)