11 octobre 2021 —  L’incident se passe en mer de Chine, où il y a quelques jours un sous-marin nucléaire d’attaque de la marine américaine est entré en collision avec un mystérieux objet. Pour le moment aucune explication n’a été donnée.

Le service de presse de la flotte américaine du Pacifique a publié une déclaration selon laquelle le sous-marin d’attaque nucléaire  Seawolf USS Connecticut (SSN 22) est entré en collision avec un objet mystérieux lors d’une plongée dans la région indo-pacifique. L’incident a eu lieu en mer de Chine méridionale, le moteur nucléaire n’a pas été endommagé, mais des membres de l’équipage comprenant  11 militaires ont subi des blessures  légères.

Sous-marin USS Connecticut (SSN 22) © U.S. Navy

L’armée américaine souligne que le sous-marin n’est pas entré en collision avec un autre sous-marin. Néanmoins, les détails de l’incident restent un mystère – on ne sait pas encore exactement avec quoi le sous-marin est entré en collision. Selon les militaires, la topographie de la zone au moment de la collision n’indiquait pas la présence de terres à proximité. L’US Navy a organisé une commission qui va enquêter, mais déjà maintenant l’armée note qu’elle n’a aucun signe que l’incident était hostile.

Après la collision, le sous-marin nucléaire d’attaque a été contraint d’interrompre la plongée et de naviguer en   surface. Le service de presse a souligné que « la sécurité de l’équipage reste la priorité absolue de l’US Navy » et que le sous-marin « reste dans un état sûr et stable ». L’armée note qu’aucun dommage n’a été causé à la centrale nucléaire du Connecticut et que tous les compartiments restent pleinement fonctionnels. Le degré d’endommagement des autres parties du sous-marin est en cours d’évaluation.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV