fbpx

(1ere partie) UFO, la désinformation avec Pierre Antoni Face à Pascal Fechner / (2eme partie) « Mission Apollo 19 & 20, utopie ou réalité ? » avec Pierre Antoni

Status:

Errors:

Plus d’infos sur l’émission : diffusion : 03/03/2020 | « Mission Apollo 19 & 20, utopie ou réalité ? » avec Pierre Antoni
(Version podcast : cliquez ici)

Les propos tenus dans cette émission n’engagent que la ou les personnes invitées, et en aucun cas la rédaction de btlv.fr qui n’a que pour mission de vous informer sur toutes ces hypothèses dans un souci d’exploration.

DOCUMENTS FOURNIS PAR LA MUFON France

Les  arguments développés pendant l’émission.

1/La photo avec la soucoupe peut-elle être réelle comme l’affirme Pierre Antoni ? Mickael Salla lui-même reconnaît le montage de la photo avec la soucoupe dès le 19 Mai 2016 dans un article sur son site Exopolitics, revenant sur ce qu’il a écrit quelques jours auparavant. Pierre Antoni ne semble pas avoir pris connaissance de cet article, ou l’avoir mal compris. Dire qu’il a pris connaissance de cette photo non pas à partir du site de Mickael Salla mais de sur celui de William Tompkins ne change rien à l’affaire ou à la photo.

Lien vers l’article de Mickael Salla:

https://www.exopolitics.org/photo-of-ufo-landing-on-aircraft-carrier-reveals-navy-disinformation-campaign/

2/Pierre Antoni affirme qu’un bateau russe ne pourrait pas s’approcher d’un bâtiment américain. C’est totalement faux, le jeu du chat et de la souris est un classique entre russes et américains, c’est d’ailleurs l’objet de la photo initiale, prise en Avril 1975. Je ne relève même pas l’argument du bateau non centré sur la photo, tellement il est ridicule. Nous fournissons ici le lien vers un site fournissant quelques photos de contacts rapprochés, mais entre vaisseaux bien de chez nous…

https://www.navalhistory.org/2015/11/17/from-our-archives-tattletales

Et ça arrive tout le temps, encore aujourd’hui, sans que la 3ème guerre mondiale soit enclenchée… Quelques exemples récents.

Mai 2018

https://fr.sputniknews.com/international/201805121036334114-fregate-harry-truman-mediterranee/

Juin 2019

https://www.20minutes.fr/monde/2535839-20190607-video-deux-navires-guerre-americain-russe-frolent-collision

 

Janvier 2020

http://www.leparisien.fr/video/video-quand-un-navire-russe-agressif-fonce-sur-un-destroyer-americain-en-mer-d-arabie-10-01-2020-8233638.php

L’affirmation de Pierre Antoni est donc… fausse.

3/ Sur l’avion VF-84 2253 : l’avion était bien sur le porte-avion Roosevelt en 1975, malgré ce que dit Pierre Antoni. Tout d’abord, nous avons à notre disposition le Travel Cruise du Roosevelt en 1975 :

https://www.navysite.de/cruisebooks/cv42-75/

Et plus précisément le staff complet  du VF84 :

https://www.navysite.de/cruisebooks/cv42-75/index_025.htm

Enfin, le net permet de trouver de nombreuses photos de l’appareil avec la mention « USS Roosevelt ».

https://www.google.com/search?q=2253+%2B+VF84&sxsrf=ALeKk03S80pGlCa5g36qPeCZZFZzkOX5vA:1582392956244&tbm=isch&source=iu&ictx=1&fir=lqrU3Y0ga32lKM%253A%252C7DR2QQ0CYAn2fM%252C_&vet=1&usg=AI4_-kTPtVrSwiCFayfsAAErmFi8qFGtMw&sa=X&ved=2ahUKEwjK27SQ2eXnAhVLxoUKHXkkA9YQ9QEwAHoECAoQBQ#imgrc=Q_l79GI78oqpvM

Le fait que le 2253 était sur le Roosevelt en 1975 est donc à considérer comme un fait historique, pas comme une supposition ou une information contestable…

La source hollandaise de Pierre Antoni ne peut suffire face à l’ensemble des éléments attestant de la présence de cet avion.

Et quid de l’hélicoptère ?Qui était, bien sur, en 1975 sur le Roosevelt…

4/ Pierre Antoni me confirme pendant le débat que pour lui le cliché sort publiquement pour la première fois en 2008. Malgré ma question, restée sans réponse, comment expliquer la une du Weekly World News (qu’il ne connaît pas), de Février 1992 ? Photo réutilisée par le journal en 1996.

Ne faut-il pas envisager que Weekly World News ait pris la photo d’Avril 1975 pour réaliser un montage, comme il en fait régulièrement depuis des décennies ? A noter que si on fait un zoom sur la photo, on voit que le graphiste n’a que partiellement effacé l’inscription, il reste le « USS ». Si c’est œuvre de désinformation du gouvernement américain, apparemment en mesure de tout anticiper et de tout savoir, on peut s’étonner de cette grosse bourde…

Mais, surtout, dans le débat, comment passer outre ce dernier argument, de taille et de poids ? Pierre Antoni n’a pas pris le soin de répondre à ma question : si la photo est sortie en 2008 comme il l’indique, comment WWN pouvait-il en disposer en 1992, puis en 1996 ?

Bref, Pierre Antoni s’est manifestement fait abuser par ce cliché. Si on résume sa théorie, le gouvernement américain prend une photo de la soucoupe quand cette dernière atterrit sur le porte-avion (dans quel but ?). La soucoupe s’est posée pour escorter un gradé américain qui est invité dans le vaisseau mère (qui doit être dans l’espace). Et comme on ne transporte pas une huile de l’armée dans n’importe quoi, l’avion objet de ce débat a été remis à neuf pour le transfert.

Mais comme ils ont peur que cette photo « fuite » (mais pourquoi l’avoir prise alors ?), le gouvernement américain va faire un photo-montage, il va effacer la soucoupe, et rajouter un bateau russe (qui, selon les dires de Pierre Antoni, ne peut être là puisque trop proche du porte-avion), alors qu’il aurait suffit de gommer la soucoupe, tout simplement.

Le gouvernement aurait également effacé la mention « Roosevelt », sans enlever USS, mais n’aurait pas retouché l’hélicoptère, totalement identifiable. Pourquoi ?

Pour brouiller les pistes, nous répondra surement Pierre Antoni.

Bref, cette histoire ne tient pas la route une seconde. Il est dommage que Pierre Antoni reste sur son argument d’avion ne pouvant être sur le Roosevelt, sans se préoccuper du caractère « toomuch » de la photo…

 

À la Une

(SANTÉ) La misophonie la maladie qui n’aime pas le bruit !

16 janvier 2021 —  Bruits de mastication, d’une craie sur un tableau, ou simplement d’un crayon tombé par terre… tout ça vous agace au plus haut point ? Vous êtes peut-être misophone. Gros plan sur cette maladie qui déteste le bruit.

Franchement, être agacé par un bruit de mastication le matin au petit déjeuner, quoi de plus normal ? En revanche, si le moindre mâchonnement de chewing-gum, reniflement ou léger bruit de pas ou même brossage de dents éveille en vous l’irrépressible envie de tuer quelqu’un, vous êtes peut-être misophone.

La misophonie, où littéralement « haine du son », est un trouble neuropsychique rarement diagnostiqué mais commun, caractérisé par des états psychiques forts désagréables (colère, haine, anxiété, rage, dégout) déclenchés par des sons spécifiques. L’intensité des sons, qui peut être élevée ou faible, peut provoquer des émotions négatives et particulièrement intenses. Elle apparaît à un très jeune âge, durant l’enfance, ou pendant l’adolescence, et s’aggrave avec l’âge de 8 ou 9 ans.

« VULNÉRABLE À CHAQUE INSTANT »

Les personnes touchée par ce dysfonctionnement du cerveau expliquent vivre un calvaire au quotidien. Que pour eux, les bruits ne sont pas seulement dérangeant, mais ils sont insupportables.

« Être misophone, c’est se sentir vulnérable à chaque instant, explique une personne atteinte par la maladie au site Planet. Il n’y a pas un jour où je ne pense pas aux stratégies d’évitement que je pourrais mettre en place pour améliorer mon quotidien. Je suis obligée de porter des boule-quies au travail, lors d’un dîner entre amis, ou encore au cinéma. Cela veut dire garder les cheveux détachés, même lorsqu’il fait très chaud, pour que cela ne se voit pas. Beaucoup de personnes ont conscience que les bruits me dérangent, mais elles ignorent à quel point. »

La misophonie, qui se distingue de la phonophobie (la crainte d’avoir à écouter un bruit, de peur qu’il ne soit insupportable) et de l’hyperacousie (une hypersensibilité de l’ouïe : celle-ci peut entraîner de fortes douleurs après n’importe quel type de bruit), ne possède pas encore de traitement médical. Des pistes sont explorées, mais le casque anti-bruit ou avec de la musique dans les oreilles reste aujourd’hui le meilleur remède.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

2020-06-21T17:08:20+02:003 mars 2020|

Actus susceptibles de vous intéresser