Découvrez le premier site (Vidéo / Audio / Actu) consacré à l'archéologie mystérieuse, l'histoire, aux légendes et aux mythes

Regardez et écoutez BTLV gratuitement et sans engagement pendant 7 jours
+3000H d'émissions pour donner du sens à sa vie
Je découvre maintenant

17 mai 2019 — L’architecte sino-américain Ieoh Ming Pei, concepteur de nombreux édifices marquants, de la pyramide du Louvre à la Banque de Chine à Hong Kong, est mort à 102 ans, a-t-on confirmé jeudi auprès du cabinet d’architectes new-yorkais de ses fils, Pei Partnership Architects.

Le cabinet a indiqué que le célèbre architecte était mort à New York, sans autre détail. Le New York Times, citant son fils Chien Chung Pei, a précisé qu’il était décédé tôt jeudi matin.

Lauréat du Prix Pritzker en 1983, considéré comme le Nobel de l’architecture, Ieoh Ming Pei avait imposé une certaine idée de la modernité et du classicisme dans des projets audacieux tels que celui du réaménagement du grand musée parisien.

« Les architectes contemporains tendent à imposer la modernité aux choses. Il y a un peu de préoccupation pour l’histoire, mais elle n’est pas très profonde », déclarait-il dans une interview au New York Times en 2008.

« Je comprends que les choses ont changé, qu’on a évolué. Mais je ne veux pas oublier le début (…) Une architecture qui dure doit avoir des racines ».

Né le 26 avril 1917 à Canton dans une vieille famille originaire de Suzhou, « la Venise de l’Orient », près de Shanghaï, Ieoh Ming Pei part en 1935 aux Etats-Unis où il obtiendra un diplôme du MIT (Massachusetts Institute of

Technology), puis un diplôme de design à l’université de Harvard (1948) où il fut l’élève de Walter Gropius, fondateur du Bauhaus et l’un des théoriciens du style international.

Rédaction btlv.fr (source AFP)