fbpx
x

(MYSTÈRE) Au Royaume-Uni, des milliers de pigeons voyageurs disparaissent mystérieusement

1erjuillet2021 — Lors des 92 courses de pigeons organisées aux 4 coins du Royaume-Uni, le 19 juin, des milliers d’oiseaux ont disparu sans aucune explication. Si ces compétitions mettent, d’habitude, en vedette des pigeons voyageurs spécialement entraînés et relâchés dans le but de parcourir une distance considérable jusqu’à une ligne d’arrivée, ce samedi-là cela ne s’est pas passé ainsi. Pour un passionné de ce genre d’évènements : « c’est l’une des pires journées de course de notre histoire ».

Le 19 juin, environ 250 000 oiseaux furent lâchés au cours des différents événements et, étrangement, dix pour cent des pigeons ne sont jamais revenus à leurs propriétaires respectifs comme le souligne, Dene Simpson, un entraîneur perplexe qui a participé à l’une des courses : « sur les 1 400 pigeons qui sont sortis, seuls 200 à 300 sont revenus à leur base d’envol ».

PARTOUT DANS LE PAYS

Bien que Dene Simpson ait d’abord pensé que la disparition des oiseaux était un incident isolé, il s’est rapidement rendu compte que toute la communauté colombophile parlait de quelque chose d’étrange qui s’était produit ce jour-là « Quand nous avons regardé les réseaux sociaux plus tard, nous avons vu que de nombreuses autres fédérations à travers le Royaume-Uni avaient vécu quelque chose de similaire ». Se concertant, les différentes fédérations ont annoncé la disparition d’environ 5 000 pigeons le même jour.

Les spécialistes ne comprennent toujours pas ce qu’il s’est passé et sont incapables d’avoir une véritable explication. L’une des seules qui pourraient expliquer cette disparition massive seraient une perturbation solaire. Sachant, que les pigeons voyageurs s’appuient sur le champ magnétique terrestre pour se guider, on pense qu’une sorte d’événement solaire ait pu perturber leur système de navigation naturel. Une hypothèse renforcée par le fait que, depuis, certains des oiseaux sont revenus tandis que d’autres ont été retrouvés dans des endroits inattendus comme la Hollande et Majorque. Un événement qui n’est pas sans rappeler les échouages réguliers de baleines ou de dauphins sur les côtes de tous les pays.

Bob Bellanca (rédaction@btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(FOSSILE) Un paresseux géant retrouvé en Guyane

27 octobre 2021 – Quatre mètres, quatre tonnes. Aussi lourd qu’un éléphant. Trouver le squelette d’un paresseux géant en Guyane est une première en France. L’espèce a disparu il y a 12 000 ans.

C’est le paléontologue Pierre-Olivier Antoine qui est à l’origine de la découverte… Dans une mare de boue, dans la région de Maripasoula, à la frontière du Suriname. “Il est très difficile de trouver des fossiles en Guyane à cause de l’acidité des sols et du couvert forestier”, explique ce professeur à l’Université de Montpellier.

Des vestiges ont déjà été trouvés en Patagonie, au sud de l’Argentine, mais jamais dans le département français. Pendant une semaine, six paléontologues ont déterré plusieurs os dont des maxillaires et des mandibules, en plein cœur de la forêt amazonienne. L’espèce a rapidement été identifiée : c’est un Eremotherium laurillardi. Un herbivore qui, contrairement à son descendant actuel, ne se déplaçait qu’à terre et non dans les arbres… Ce que l’on comprend aisément lorsqu’on pèse plusieurs tonnes…

La trouvaille est une aubaine pour la Guyane. Les paléontologues espèrent retrouver des restes d’autres animaux ayant vécu en même temps que le paresseux géant. Les fossiles ont été présentés à certains collégiens guyanais.

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

2021-07-01T10:55:48+02:001 juillet 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser