fbpx
x

(MYSTÈRE) Dans les dossiers inexpliqués de Joslan F. Keller : « Les Abductés de l’A70 »

Status:

Errors:

Plus d’infos sur l’émission : Diffusion : 11/12/2020  | (MYSTÈRE) Dans les dossiers inexpliqués de Joslan F. Keller : « Les Abductés de l’A70 »

(Version podcast, cliquez ici.)

Les propos tenus dans cette émission n’engagent que la ou les personnes invitées, et en aucun cas la rédaction de btlv.fr qui n’a que pour mission de vous informer sur toutes ces hypothèses dans un souci d’exploration.

 

Le 27 août 1992, Garry Wood et son ami Colin Wright roulent sur l’A70 entre Édimbourg et Tarbrax (un petit village du South Lanarkshire) lorsqu’ils observent un objet en forme de disque à deux niveaux planant à 6 mètres au-dessus de la route.
S’en suivent black out, maux de tête, rêves étranges…
Après des études appronfondies, les deux hommes affirment que la voiture s’est arrêtée et que les portent ont été ouvertes par 3 petites entités.
Les hommes n’ont jamais changé leur histoire et ont même réussi un test de détecteur de mensonge en direct à la télévision…

 

Pour vous procurer le dernier livre de Josan F.Keller, cliquez ici.

À la Une

(ESPACE) Une station spatiale commerciale pourrait être mise en orbite dès 2027

25 octobre 2021 – Comme d’autres grandes entreprises, la société Starlab se lance dans la conquête de l’espace mais avec un projet plutôt atypique. À savoir la construction d’une station spatiale commerciale.

La privatisation de l’espace est plus que jamais en marche comme le montre le projet de la start-up Starlab qui ambitionne de construire une station spatiale placée en orbite autour de la Terre qui devrait être opérationnelle en 2027. Cette station spatiale ne devrait pas être dédiée au tourisme spatial du moins dans un premier temps. En effet, elle sera dédiée la recherche à la production in situ et à l’expertise. La station sera dotée d’un habitat gonflable, d’un nœud d’amarrage, d’un élément d’alimentation, de propulsion, d’un grand bras robotique et d’un système de laboratoire et pourra accueillir jusqu’à quatre astronautes. En outre cette station proposera des services dédiés aux entreprises

UNE ALTERNATIVE POTENTIELLE À L’ISS

Pour que cette station spatiale soit un succès, Starlab compte beaucoup sur la fin plus ou moins programmée de l’ISS qui devrait tirer sa révérence dans les années à venir. De fait, quand l’ISS deviendra inactive, la station spatiale de Starlab pourrait constituer une alternative pour toutes les entreprises souhaitant faire des expériences dans l’espace. En effet, d’après de nombreux experts l’ensemble des domaines liés à l’activité spatiale vont continuer à connaître une forte demande dans les années à venir. De plus, l’industrie spatiale aura besoin de nombreux services en orbite pour ne pas entraver sa progression, qu’il s’agisse d’entraîner des astronautes, de conduire des travaux de recherche, de tester de nouveaux matériaux. La NASA s’est dite d’ailleurs très intéressée par le projet de Starlab. Ainsi, cette station spatiale commerciale pourrait s‘affirmer comme un potentiel successeur de l’ISS. 

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-06-16T14:42:07+02:0011 décembre 2020|

Actus susceptibles de vous intéresser