15 septembre 2022 – D’après un rapport de l’Observatoire astronomique principal de l’Académie nationale des sciences d’Ukraine, le ciel au-dessus de Kiev serait envahie par des objets volants non identifiés (ovnis).

Du fait du contexte particulier du pays, l’information est à prendre avec des pincettes. Il est vrai que depuis la déclaration de guerre entre la Russie et l’Ukraine, il est tout à fait possible et même probable que la majeure partie de ces objets soient d’origine militaire.

Mais il est vrai que certaines observations posent question.

OVNIS COSMIQUES ET FANTÔMES

Le rapport s’appuie sur des données arXiv mais n’a pas encore revu par des pairs. Les astronomes ukrainiens y précisent les mesures mises en place pour surveiller les objets se déplaçant rapidement et à faible visibilité. C’est ainsi qu’ils ont fait l’observation de dizaines d’objets « qui ne peuvent pas être scientifiquement identifiés comme des phénomènes naturels connus ».

« Nous observons un nombre important d’objets dont la nature n’est pas claire » a écrit l’équipe. Ils ont ainsi divisé les observations en deux catégories : les « cosmiques » et les « fantômes ». Les premiers sont plus brillants que le ciel (de jour). Ils peuvent voler en solo ou en « escadrons ».

Les deuxièmes sont particuliers. Ce sont des objets très sombres, voir « complètement noirs », donnant l’impression d’absorber toute la lumière qui arrive sur eux. Les scientifiques estiment qu’ils mesurent entre 3 et 12 mètres de large que leur vitesse de déplacement peut atteindre les 53 000 km/h. À titre de comparaison, un missile balistique intercontinental peut atteindre les 24 000 km/h.

UNE ORIGINE EXTRATERRESTRE ?

Dans le rapport, les scientifiques se sont surtout concentrés sur les méthodes de calculs et les observations, sans spéculer sur l’origine des ovnis. Mais comme le souligne le Bureau américain du renseignement national (ODNI), il ne faut pas écarter la cause humaine. Il est très probable que ce soient des « technologies déployées par la Chine, la Russie, un autre pays ou une entité non gouvernementale ».

Ni le rapport de l’ODNI publié en 2021, ni celui du gouvernement ukrainien n’aborde la possibilité de visiteurs extraterrestres, sans pour autant apporter plus de détails sur la nature de ces objets.

Noémie Perrin (rédaction btlv.fr Source Live Science)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV