fbpx

(MYSTERE) Le fantôme d’une femme pris en photo à la fenêtre de l’hôtel de Shining ?

14 juin 2021 — Dans le Colorado, une touriste participant à un Ghost tour à l’hôtel Stanley, pense qu’elle a peut-être pris la photo d’un esprit s’attardant à la fenêtre d’une des chambres de l’établissement. L’hôtel, qui a inspiré le décor du classique de Stephen King, « Shining », abriterait de nombreux esprits. Ayant vu que l’établissement proposait des visites nocturnes, Kim Kimberly, réserva sa place tout en espérant y voir un fantôme et elle n’a pas été déçu. Sur la photo ci-dessous, postée sur le twitter de CBS Denver, on aperçoit bien la silhouette d’une femme à l’une des fenêtres de l’hôtel emblématique.

Comme c’est si souvent le cas avec les photos de fantômes, dans un premier temps, Kim Kimberly n’a pas remarqué l’anomalie jusqu’à ce qu’elle regarde plus tard ses prises de vues réalisées lors de son excursion et a été stupéfaite par ce qu’elle a vu : « Il n’y avait personne aux fenêtres quand j’ai pris ces photos, mes amis prenaient aussi des photos et, comme moi, ils ne l’ont pas vu non plus ». Suite à la diffusion de l’image sur twitter, certains internautes ont suggéré que ce n’était peut-être qu’un jeu d’ombres et de lumières créé par les rideaux. Devant une telle explication la jeune femme a exprimé son scepticisme, arguant que toutes les fenêtres ont les mêmes rideaux et que rien n’y apparaît, tout en rajoutant : « si c’était des rideaux, quelle est la zone sombre qui ressemble à des cheveux et la couleur de la peau ?, cela ne peut pas être une ombre ». Kim Kimberly a également rejeté la possibilité que la silhouette aperçue ait pu être un mannequin, affirmant qu’elle aurait remarqué une telle chose à la fenêtre lorsqu’elle a pris la photo. Par ailleurs, elle a pris deux photos au même moment et elle souligne que la silhouette n’apparaît que sur l’une d’elles. Sans aucune possibilité de trouver une explication rationnelle, le doute reste permis.

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) Starliner, la capsule spatiale de Boeing s’apprête à voler vers l’ISS

01 août 2021 – Si tout se passe comme prévu, la capsule CST-100 Starliner de Boeing devrait être lancée le 3 août 2021 pour un deuxième vol d’essai sans équipage. Un vol de la plus haute importance puisqu’il précède l’échec de son premier vol, en décembre 2019.

Alors que tout récemment le module russe Nauka avait rejoint l’ISS c’est un modèle américain cette fois qui s’apprête à rejoindre la station spatiale internationale. Ce vol était initialement prévu pour le 30 juillet 2021, mais ce deuxième vol d’essai du CST-100 Starliner, destiné aux vols habités vers la station spatiale internationale a été repoussé au 3 août. Créé par Boeing pour la Nasa, ce vaisseau commercial sera mis en orbite par le lanceur Atlas 5 de la base de Cap Canaveral, en Floride. Ce deuxième vol-test intervient plus d’un an et demi après l’échec, en décembre 2019, du premier vol lié à des défauts de logiciels de bord et de système de communication du vaisseau. Boeing a alors proposé à la Nasa de réaliser un autre vol d’essai sans équipage à ses frais.

UN VOL À FORT ENJEU

Suite à l’échec de la première tentative en 2019, Boeing s’est retrouvé fortement distancé par son rival Space X dans le domaine du transport d’astronautes. En effet depuis 2019, la société Space X a réussi ses essais, mais surtout, elle a lancé 3 équipages d’astronautes vers l’ISS. Ce vol est également important de par le coût financier qu’il représenterait surtout en cas d’échec. À titre d’exemple, l’échec de 2019 avait coûté à l’entreprise près de 410 millions de dollars. Ce vol a d’ailleurs fait l’objet d’une surveillance active de la part de la NASA qui au cours d’une enquête a localisé un total de 80 corrections nécessaires pour la préparation du Starliner. Enfin, un succès permettrait à Starliner de débuter les vols habités ce qui constitue une nouvelle étape cruciale pour le Starliner de Boeing.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-06-16T16:03:16+02:0014 juin 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser