fbpx

(MYSTÈRE) Le message d’une jeune passagère du Titanic intrigue les experts

11 mai 2021 — C’est en 2017 que fut retrouvé ce qui semble être le message d’une jeune passagère du célèbre bateau de la White Star Line le Titanic. Transporté jusqu’en 2021 par une bouteille jetée à la mer, le message, écrit en 1912 fut retrouvé par une famille du Nouveau-Brunswick sur la plage Hopewell Rocks , dans la baie de Fundy il y a 4 ans. Par la voie d’un communiqué de presse, on apprend qu’une équipe multidisciplinaire d’experts travaille actuellement à trouver des réponses. C’est précisément le 13 avril 1012, la veille du naufrage du Titanic, que la missive retrouvée, fut signée par une jeune fille française de 13 ans appelée Mathilde Lefebvre. Un bout de papier sur lequel on peut lire : « Je jette cette bouteille à la mer au milieu de l’Atlantique. Nous devons arriver à New York dans quelques jours. Si quelqu’un la trouve, prévenez la famille Lefebvre à Liévin ». Selon l’université du Québec, la bouteille était encore scellée lorsqu’elle a été retrouvée. Pour le professeur Maxime Gohier du Département des lettres et humanités de l’Uqar : « La bouteille pourrait être le premier artefact du Titanic trouvé sur la côte américaine. Par ailleurs, l’histoire de sa découverte et l’engouement qu’elle suscite est également un sujet d’étude intéressant. Cherchant des réponses, les scientifiques sont allés à la rencontre de ceux qui ont découvert la bouteille mais aussi des membres de la famille Lefebvre qui vivent à Aix-en-Provence. 

JEUNE FILLE DE PETITE CONDITION

L’université du Québec indique que la jeune Mathilde fut une passagère de troisième classe  sur le Titanic. Elle avait embarqué avec sa mère, Marie Daumont et trois de ses frères et sœurs. Le but du voyage étant de rejoindre le chef de famille Franck Lefebvre, qui avait quitté la France en 1910 avec quatre autres de leurs enfants pour tenter sa chance en Amérique. Si des analyses sont encore en cours, les experts ont déjà pu identifier les substances de la bouteille, du bouchon, du papier et de l’encre. Pour le moment il reste encore quelques points d’interrogations persistants à résoudre, comme l’écriture de la jeune fille qui diffère du style enseigné, à l’époque, aux écoliers français. Toutefois, pour le professeur Manon Savard du Département de biologie, chimie et géographie de l’université du Québec : « Nous pouvons déjà confirmer que matériellement, la bouteille et son contenu ne sont pas incompatibles avec la date inscrite sur la lettre ». Le professeur Daniel Bourgault, de l’Institut des sciences de la mer de l’Uqar, a ajouté : « Les simulations des courants marins ont également montré comment un objet flottant pouvait, malgré une très faible probabilité, dériver du point où se trouvait le Titanic le 13 avril 1912 jusqu’à la baie de Fundy ». Décidément plus de 100 ans plus tard, le Titanic nous réserve encore son lot de mystères. 

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(SCIENCE) Nos premiers souvenirs remonteraient à l’âge de deux ans et demi

15 juin 2021 — Savez-vous à quel âge remontent vos premiers souvenirs ? Jusqu’à maintenant il était coutume de dire que nos premiers souvenirs remontaient à l‘âge de 3ans et demi. Mais visiblement il n’en est rien selon les travaux d’une étude récente. Des scientifiques canadiens de l’Université Memorial de Terre-Neuve ont mené une étude qui démontrerait que nos premiers souvenirs d’enfance pourraient remonter à l’âge de 2 ans et demi.

Depuis plus de 20 ans, le Dr Carol Peterson étudie la mémoire, en se concentrant sur la capacité des enfants et des adultes à se souvenir de leurs premières années. Sur 697 des 992 participants, elle a comparés leurs souvenirs avec ceux de leurs parents.

DES SOUVENIRS QUI REVIENNENT FACILEMENT

Pour le Dr Peterson, la surprise a été découvrir que les souvenirs à l’âge de 2 ans remontaient facilement à la surface : « C’est pour deux raisons. Tout d’abord, les souvenirs doivent être « ravivés ». Une personne peut être interrogée sur le souvenir le plus ancien, et en en demandant plus, elle se retrouvera « dans un espace  » dans lequel il n’y a pas de démarcation claire dans le temps.

Deuxièmement, nous avons documenté que ces premiers souvenirs sont systématiquement mal datés. De plus, nous constatons que les gens pensent qu’ils étaient plus âgés qu’ils ne le sont vraiment dans leurs souvenirs. »

DÉCALAGE DANS LE TEMPS ENTRE PARENTS ET ENFANTS

Dans le cadre de l’étude, le Dr Paterson a confirmé que la personne donnait généralement un âge, et ses parents eux déclarés que c’était beaucoup plus tôt, généralement vers deux ans. Curieusement, l’expérience avec les enfants l’a également prouvé. Auparavant, elle avait interrogé les enfants sur leurs premiers souvenirs. Elle a posé une question similaire 2 et 8 ans plus tard. Dans le premier cas, les enfants ont indiqué un âge plus tôt, et dans le second, ils ont ajouté plusieurs années à eux-mêmes. L’équipe de Peterson pense que cela est dû au télescopage – la tendance à « regarder à travers l’objectif » lors du rappel d’un événement qui s’est produit il y a longtemps.

« Cet effet vous permet de voir de plus près des événements plus éloignés dans le temps », expliquent les auteurs de l’étude. « En moyenne, les gens » vieillissent « leurs souvenirs d’un an ».

François Deymier (rédaction btlv.fr)

2021-05-11T13:32:40+02:0011 mai 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser