fbpx

(MYSTÈRE) Un appartement hanté en Andalousie ruine les vacances d’une famille.

12 juillet 2021 – Une famille espagnole a vu ses vacances se transformer en cauchemar. Lorsque l’appartement qu’il avait loué à Matalascañas s’est avéré être hanté.

Les choses avaient pourtant très bien commencé pour cette famille qui venait de trouver un appartement abordable à Matalascañas (Huelva) où elle pourrait passer quelques jours. La famille pensait avoir fait une bonne affaire, l’appartement était face à la mer, à seulement 50 mètres de la plage, pour un prix très abordable, 700 euros. Lors de leur arrivée tout était normal, le lieu était en parfait état , propre, équipé. Tout semblait aller pour le mieux, tout le monde l’aimait, sauf le chien qui se comportait étrangement, il grondait et aboyait pour rien, ce qui n’as que légèrement surpris la famille.

C’est au bout de la deuxième nuit que des choses étranges ont commencé à arriver. Les lumières ont commencé à s’allumer et à s’éteindre toutes seules et une odeur de pourriture a également commencé à envahir la maison. Le lendemain, ils ont constaté que des objets avaient été déplacés comme le ventilateur ou la console de jeux. Après cette nuit, les choses se sont calmées, mais les phénomènes ont vite repris lors de la quatrième nuit. Les problèmes électriques sont revenus et Sonia, la fille s’est mise à rêver d’une vieille dame qui lui raconta qu’elle était morte à cet endroit, un cauchemar qui s’est répété à plusieurs reprises. Troublé par tous ses évènements la famille fit une enquête afin de connaître le passé de cet appartement et découvrit qu’une vieille dame y était morte et dont la description correspondait à celle que la fille avait vu dans ses cauchemars.

Face à la certitude que l’appartement est hanté, la famille va utiliser une planche de ouija pour communiquer avec le fantôme qui hante le lieu. Le fantôme aurait demandé à entrer en contact avec son fils présumé, le propriétaire de l’appartement. La famille aurait alors invité le propriétaire à une autre séance, qui aurait mis fin à la malédiction qui entourait cet appartement. La famille a ainsi pu finir ses vacances dans la paix et dans le calme d’un appartement libéré de toute présence fantomatique.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) Starliner, la capsule spatiale de Boeing s’apprête à voler vers l’ISS

01 août 2021 – Si tout se passe comme prévu, la capsule CST-100 Starliner de Boeing devrait être lancée le 3 août 2021 pour un deuxième vol d’essai sans équipage. Un vol de la plus haute importance puisqu’il précède l’échec de son premier vol, en décembre 2019.

Alors que tout récemment le module russe Nauka avait rejoint l’ISS c’est un modèle américain cette fois qui s’apprête à rejoindre la station spatiale internationale. Ce vol était initialement prévu pour le 30 juillet 2021, mais ce deuxième vol d’essai du CST-100 Starliner, destiné aux vols habités vers la station spatiale internationale a été repoussé au 3 août. Créé par Boeing pour la Nasa, ce vaisseau commercial sera mis en orbite par le lanceur Atlas 5 de la base de Cap Canaveral, en Floride. Ce deuxième vol-test intervient plus d’un an et demi après l’échec, en décembre 2019, du premier vol lié à des défauts de logiciels de bord et de système de communication du vaisseau. Boeing a alors proposé à la Nasa de réaliser un autre vol d’essai sans équipage à ses frais.

UN VOL À FORT ENJEU

Suite à l’échec de la première tentative en 2019, Boeing s’est retrouvé fortement distancé par son rival Space X dans le domaine du transport d’astronautes. En effet depuis 2019, la société Space X a réussi ses essais, mais surtout, elle a lancé 3 équipages d’astronautes vers l’ISS. Ce vol est également important de par le coût financier qu’il représenterait surtout en cas d’échec. À titre d’exemple, l’échec de 2019 avait coûté à l’entreprise près de 410 millions de dollars. Ce vol a d’ailleurs fait l’objet d’une surveillance active de la part de la NASA qui au cours d’une enquête a localisé un total de 80 corrections nécessaires pour la préparation du Starliner. Enfin, un succès permettrait à Starliner de débuter les vols habités ce qui constitue une nouvelle étape cruciale pour le Starliner de Boeing.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-07-12T17:42:07+02:0012 juillet 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser