Découvrez BTLV, le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

Pour accéder à toutes nos interviews audio et vidéo
Rejoindre BTLV

17 juillet 2020 – de nos jours grâce à Google Maps, on peut explorer les endroits les plus hostiles de la planète tout en restant chez soi. C’est ce que vient de faire un internaute et ce qu’il a découvert laisse les scientifiques dans l’interrogation. Il a repéré un rectangle lumineux à la taille impressionnante. 20 km de long pour 8 de large. Repéré dans une zone revendiquée par l’Australie

à environ 500 km des côtes et à proximité de la partie française qui y a établi la base scientifique de Dumont-d’Urville, ce rectangle pose question.

DES THÉORIES DIVERSES

La base française pouvant accueillir 30 à 40 personnes, certains y ont imaginé des expériences militaires et le rectangle lumineux serait chargé de les camoufler.

Pour les plus sceptiques, il s’agit tout simplement d’un bug de Google Maps. Toutefois, à ce jour, personne n’a encore d’explication plausible. La seule dont on est certains, c’est que des zones sont volontairement floutées ou cachées dans Google Maps. Il en existe même une liste dans laquelle on trouve la très célèbre et énigmatique Zone 51, mais aussi la Corée du Nord. Plus curieux : l’ancienne cité antique de Babylone en Irak y figure également. Un rectangle lumineux qui alimente les fantasmes qui entourent cette zone et depuis longtemps. On se souvient des trois expéditions de l’Amiral Byrd dans la région.

La première en 1933 faillit lui couter la vie et l’obligea à s’abriter dans un igloo, la deuxième eut lieu en 1939 et la dernière en 1946. Les chercheurs ésotériques pensent que Byrd aurait découvert l’entrée de la terre creuse. Une théorie émise la première fois en 1906 par l’écrivain américain, William Reed, et reprise en 1920 par un autre Américain, Marshall B. Le royaume de l’intra-terre est souvent évoqué sur BTLV avec des entrées qui seraient situées dans des zones interdites au public comme au Mont Bucegi en Roumanie comme tentait de nous le démontrer Daniel Hofnung dans cet interview.

Pour les abonnés, l’émission est disponible ici.

Quoi qu’il en soit, le mystère du rectangle lumineux reste entier.

Bob Bellanca (rédaction BTLV source Google Maps)