fbpx
x

(MYSTÈRE) Un jeune colombien a été victime d’une attaque « paranormale » dans une salle de sport

10 août 2021 – C’est une mésaventure plutôt étrange qui est arrivé à un jeune colombien alors qu’il s’entraînait dans une salle de sport. Ce dernier semble avoir été la victime d’une attaque paranormale qui a été entièrement filmée car au moment de l’attaque, le Colombien se filmait via l’application TikTok. De plus plusieurs caméras de sécurité étaient actives dans la salle de sport.

Dans la vidéo qui montre l’attaque, on peut voir qu’au début que tout se passe bien, le Colombien commence son entraînement et rien d’anormal ne se produit. Du moins au début, car très vite, on peut percevoir des signes prouvant qu’une force semble à l’œuvre dans cette salle de sport. On peut distinguer par exemple, dans la vidéo, que des machines bougent toute seule, ou que des ampoules clignotent toute seule. Des signes auxquels le sportif ne prête pas attention sur le moment. Puis rapidement, un phénomène étrange attire son attention, il aperçoit  un lourd haltère qui était au sol se mettre à glisser sans explication. C’est là que la peur envahit le jeune homme qui décide de quitter les lieux et c’est à ce moment que les choses dérapent comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous.

Alors que ce dernier prend ses effets personnels et s’apprête à quitter les lieux, il est attaqué par ce qu’on pourrait considérer comme étant une force invisible. Cette force semble le saisir par une de ses jambes, s’ensuit alors une lutte entre cette entité paranormale et le colombien qui au prix de nombreux efforts parvient à s’enfuir pour demander de l’aide. Il est encore trop tôt pour juger de l’authenticité de cette vidéo qui fait déjà beaucoup parler en Colombie. Cependant, il appartient à chacun de se faire sa propre opinion en regardant la vidéo.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ROBOT) Des fourmis imprimées en 3D s’unissent pour contourner les obstacles

27 octobre 2021 – Des scientifiques de l’Université de Notre-Dame ont voulu reproduire l’union des fourmis lorsqu’elles sont face à un obstacle. Ils y sont parvenus.

Yasemin Ozkan-Aydin est professeur. Elle a observé que les robots à quatre pattes présentaient des avantages par rapport aux robots à roues. Mais le problème c’est que certains gouffres ou des terrains trop raides sont infranchissables. Face à ce constat, elle a créé avec ses collègues des petits robots imprimés en 3D qui peuvent travailler ensemble.

Les robots mesurent 15 à 20cm de long. Ils ont un microprocesseur, un capteur de lumière frontal, des capteurs magnétiques à chaque extrémité et une batterie au lithium-polymère.

Lorsqu’un de ces robots est en difficulté, il envoie un signal sans fil à ses congénères qui l’aident. Ensemble, ils peuvent former un pont. 

Yasemin Ozkan-Aydin améliore encore ce système déjà bien abouti. Mais quelles seraient les applications des robots-fourmis ? On peut les envisager dans l’exploration spatiale ou encore l’étude des insectes.

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

2021-08-11T12:35:58+02:0010 août 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser