fbpx

(MYSTÈRE) Une étrange pierre verte découverte sur le sol martien

7 avril 2021 — Le rover Perseverance tente de comprendre quelle est la provenance de cette roche verte  recouverte de trous. De plus il n’y a pas d’autres pierres similaires autour, et cela suscite l’intérêt des chercheurs, et ils voudraient comprendre d’où elle vient et en quoi est-elle faite ?

Le rover de la NASA n’attend pas seulement que l’hélicoptère Ingenuity effectue le tout premier vol vers une autre planète pour explorer la surface de la planète rouge. Il est également occupé à étudier une étrange roche verdâtre, sur laquelle les chercheurs ont déjà beaucoup d’hypothèses sauf celle de la technologie extraterrestre.

Est-ce une roche locale altérée par le sol ou une pierre tombée à la suite d’une explosion ailleurs sur Mars? Est-ce une météorite ou autre chose?

Une pierre énigmatique ©NASA

Pour répondre à ces questions, le rover Perseverance a utilisé son laser SuperCam. La pierre mesure 15 cm de long et si vous regardez de près, vous trouverez à sa surface plusieurs marques laser laissées par l’appareil du rover – elles sont situées à droite, sur une rangée.

Perseverance est la pièce principale de la mission Mars 2020 de 2,7 milliards de dollars de la NASA. Le rover de la taille d’une voiture a commencé son travail sur la planète rouge le 18 février, explorant le cratère de Jezero à la recherche de signes de vie ancienne. Le cratère possédait un lac profond et un delta de rivière, offrant de nombreux environnements intéressants à explorer pour Perseverance.

Le rover  Perseverance possède sept instruments scientifiques à bord. SuperCam se trouve au sommet du mât de Perseverance et peut envoyer des tirs laser sur des roches cibles jusqu’à 7 mètres. Chaque faisceau laser crée un nuage de roche vaporisée dont la composition peut être analysée par les caméras et les spectromètres SuperCam.

Une étude SuperCam révélera la composition de la roche énigmatique et elle s’est formée là où elle a été trouvée ou ailleurs. Peut-être que l’eau a amené le rocher sur le cratère de Jezero, ou il s’agit d’une météorite similaire à celle trouvée en 2014 par le rover Curiosity.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(CULTURE) Cette nouvelle émission de télé va réveiller les morts !

21 avril 2021 – L’émission s’intitulera “Hôtel du temps”, et sera présentée par l’animateur Thierry Ardisson, sur la chaîne France 3… Le concept ?

Réaliser des interviews de grandes stars décédées, le tout, grâce aux effets spéciaux ; pour évoquer avec elles, leur carrière ou leurs engagements personnels. En bref, ressusciter les morts.

DES INTERVIEWS FICTIONS

Les interviews de l’Hôtel du temps, seront bien sûr fictives, Thierry Ardisson affirme d’ailleurs qu’elles seront réalisées en se servant de vraies déclarations tenues par les célébrités défuntes. Le tout, illustré par des effets spéciaux, comme avec la technique innovante du “Face Retriever », qui serait encore plus efficace que les désormais célèbres deepfakes, hypertrucage en bon français, tels qu’utilisés dans l’émission d’imitation “C’est Canteloup”, sur TF1.

DES DEEP-FAKES AMÉLIORÉS 

Cette méthode du face retriever est un concept inédit, entièrement pensé pour l’émission Hôtel du temps.

Plus concrètement, son fonctionnement repose sur la technologie, deepfake, mais va un peu plus loin. En effet, pour réaliser une interview, l’émission fera appel à deux personnes : un comédien pour le physique et la personnalité de la célébrité interviewée ; et un imitateur, qui s’assurera de reproduire une voix, la plus proche possible de la star censée être présente.

UN PROJET LONG ET COÛTEUX

Le projet de l’hôtel du temps, est aussi ambitieux que coûteux, en effet, selon le Parisien, le budget de l’émission serait proche des 600 000 euros. Un premier numéro, avec pour invité, Jean Gabin, pour lequel il aura fallu près de deux ans de préparation, avant de pouvoir commencer à tourner.

Un concept d’émission auquel songeait Thierry Ardisson, depuis longtemps. L’animateur a pu s’y consacrer pleinement, après son départ de la chaîne C8, en 2019.

Avant d’arriver sur France 3, l’émission avait été proposée à la diffusion, aux deux plus grandes plateformes de streaming légal Netflix, et Amazon Prime Video, sans succès. C’est finalement le groupe France Télévision, qui s’est laissé convaincre par l’originalité du concept.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2021-04-07T15:01:15+02:007 avril 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser