fbpx
x

(MYSTÈRE) Une mystérieuse maladie décime les oiseaux chanteurs de l’Ohio et des États alentour.

   1erjuillet 2021 — Ce phénomène avait déjà été remarqué fin avril mais il a pris de l’ampleur depuis juin. Ce qui inquiète désormais les experts qui n’arrivent pas à déterminer les causes de cette maladie qui tue de plus en plus d’oiseaux principalement dans la région médio-atlantique des Etats-Unis.

Cette maladie est étrange de par son origine inconnue, mais aussi à cause des symptômes qu’elle provoque. Les experts sont d’ailleurs incapables de dire si c’est une maladie virale ou environnementale. Les symptômes de cette maladie sont des yeux croustillants ou des hochements de tête ce qui rend  les oiseaux touchés le plus souvent aveugle voir causer des lésions dans leur système nerveux avant de finalement les tuer. Si la maladie semble se concentrer principalement autour de l’Ohio et des états voisins des cas similaires ont été détectés en Floride ce qui fait craindre une extension de ce mystérieux mal. Les scientifiques du Smithsonian Migratory Bird Center ont d’ailleurs demandé aux citoyens de leur secteur de leur signaler toute mort suspecte d’oiseau.

L’étrangeté de cette maladie est due également au fait que seuls certains oiseaux sont touchés et plus spécifiquement les oiseaux chanteurs comme par exemple les bleus, des quiscales bronzés, des étourneaux européens, des rouges-gorges américains. Enfin, la cause de cette maladie reste totalement mystérieuse pour les experts qui ont toutefois émis une théorie. Les responsables de cette mystérieuse maladie pourraient être les cigales qui furent mangées en grande quantité entre mai et juin aujourd’hui victimes de cette maladie. L’idée serait qu’avec les années les cigales auraient ingéré de plus en plus de pesticides et cela aurait atteint les oiseaux qui consomment ses cigales. En conséquence, pour le moment les scientifiques ne peuvent pas confirmer cette théorie et le mystère demeure entier.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ROBOT) Des fourmis imprimées en 3D s’unissent pour contourner les obstacles

27 octobre 2021 – Des scientifiques de l’Université de Notre-Dame ont voulu reproduire l’union des fourmis lorsqu’elles sont face à un obstacle. Ils y sont parvenus.

Yasemin Ozkan-Aydin est professeur. Elle a observé que les robots à quatre pattes présentaient des avantages par rapport aux robots à roues. Mais le problème c’est que certains gouffres ou des terrains trop raides sont infranchissables. Face à ce constat, elle a créé avec ses collègues des petits robots imprimés en 3D qui peuvent travailler ensemble.

Les robots mesurent 15 à 20cm de long. Ils ont un microprocesseur, un capteur de lumière frontal, des capteurs magnétiques à chaque extrémité et une batterie au lithium-polymère.

Lorsqu’un de ces robots est en difficulté, il envoie un signal sans fil à ses congénères qui l’aident. Ensemble, ils peuvent former un pont. 

Yasemin Ozkan-Aydin améliore encore ce système déjà bien abouti. Mais quelles seraient les applications des robots-fourmis ? On peut les envisager dans l’exploration spatiale ou encore l’étude des insectes.

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

2021-07-01T16:31:18+02:001 juillet 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser