Découvrez gratuitement le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

+4000H d'émissions pour donner du sens à sa vie
Je découvre maintenant

15 janvier 2019 — Jasmin « Jaws » Moghbeli a gagné son surnom de dure à cuire quand elle s’est coincée la mâchoire (jaws) pendant une mission en hélicoptère en Afghanistan. Une anecdote parmi tant d’autres pour cette pilote devenue vendredi astronaute à la NASA.

La diplômée de la prestigieuse université du MIT peut ajouter une nouvelle ligne à son CV: elle est la première astronaute américaine d’origine iranienne.

Agée de 36 ans, cette immigrante, fille de parents iraniens qui ont fui la révolution islamique de 1979, espère que son exemple pourra inspirer des jeunes comme elle.

« J’aimerais bien que tout le monde puisse être inspiré par tout le monde, mais c’est un peu plus facile d’être inspiré par quelqu’un qui vous ressemble, avec qui vous avez des choses en commun », explique à l’AFP Jasmin Moghbeli.

Née en Allemagne, elle s’installe, enfant, avec sa famille vers les Etats-Unis. Son histoire relève ensuite du rêve américain, éveillé.

A 15 ans, celle qui grandit à Baldwin dans l’Etat de New York, participe à un camp spatial, avant de poursuivre des études pour décrocher un jour la Lune (ou Mars).

Rédaction btlv.fr (source AFP)