19 mai 2021 – C’était une des merveilles de la nature, parmi les plus célèbres au monde, un pont naturel situé au milieu de l’archipel des Galapagos, en Amérique-du-sud… L’arche de Darwin, vient de s’écrouler, ce lundi 17 mai, ne reste plus sur place, que deux gros blocs rocheux.

D’après le gouvernement de l’Équateur, pays auquel est rattaché l’archipel, la cause de cet effondrement serait l’érosion, la structure ne pouvant plus y résister.

UN HAUT LIEU DE LA PLONGÉE

« Aujourd’hui, 17 mai 2021, l’effondrement de l’arche de Darwin, le joli pont naturel situé à moins d’un kilomètre de l’île principale de Darwin, l’île la plus au nord de l’archipel des Galápagos, a été signalé. Cet événement serait une conséquence de l’érosion naturelle », à déploré le ministère équatorien de l’Environnement et de l’Eau.

D’ailleurs, selon le journal national, El Universo, l’équipage d’un navire, passant non loin du site, aurait même pu observer la partie supérieure de l’immense arche, s’effondrer, dès 11h20 (3h20 en France).

Même si l’écroulement de la structure avait de quoi impressionner, la chute des différents éléments n’a fait aucun blessé, personne n’étant présent sur les lieux, au moment où tout s’est effondré. Une chance pour un site réputé pour être un haut lieu de la plongée ; les visiteurs s’y rendant, essentiellement, afin d’observer les requins de près.

Cet arche de Darwin, est situé à proximité de l’île la plus au nord de tout l’archipel : l’île de Darwin. Un site naturel, qui  « aurait à un moment donné fait partie de l’île Darwin, qui n’est pas ouverte aux visites terrestres », relève le ministère de l’Environnement et de l’Eau.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV