Découvrez le premier site (Vidéo / Audio / Actu) consacré à la compréhension de notre société

Regardez et écoutez BTLV gratuitement et sans engagement pendant 7 jours
+3000H d'émissions pour donner du sens à sa vie
Je découvre maintenant

12 avril 2018 : Le gouvernement britannique a annoncé mardi 3 avril que le Royaume-Uni a instauré une nouvelle loi sur le commerce de l’ivoire, la plus restrictive au monde. Celle-ci n’autorisera que de rares exceptions. Les contrevenants risquent jusqu’à cinq ans d’emprisonnement ou une amende non plafonnée.

« L’ivoire ne devrait jamais être considéré comme une marchandise ou un symbole de pouvoir. Nous allons donc mettre en place l’une des interdictions les plus strictes au monde pour protéger les futures générations d’éléphants », a déclaré Michael Gove, ministre de l’Environnement.

 

ivoire

DES CHIFFRES SIGNIFICATIFS

Le braconnage des éléphants a atteint un niveau critique depuis quelques années pour satisfaire les besoins du commerce d’ivoire. Plus de 30 000 éléphants sont abattus chaque année en Afrique par des braconniers, et le nombre d’éléphants de la savane africaine a chuté de 30 % de 2007 à 2014.

Si la majorité de la demande d’ivoire provient d’Asie, l’Europe est elle aussi un marché considérable pour le commerce d’ivoire. Une interdiction du commerce international d’ivoire est en vigueur depuis 1990, mais de nombreux pays continuent d’en autoriser l’achat et la vente sur leurs territoires. Peu d’informations sont communiquées sur le commerce dit légal d’ivoire au sein de l’Union européenne. Les chiffres officiels indiquent qu’environ 7,6 tonnes d’ivoire légal ont été exportées de l’UE depuis 2003 selon l’Environmental Investigation Agency basée à Londres (EIA). La Grande-Bretagne exporte plus d’ivoire légal que n’importe quel autre pays au monde, selon une analyse de l’EIA.

En août 2017, lors de la publication de l’analyse de l’EIA, Mary Rice, la directrice générale, a indiqué que : « Les exportations d’ivoire depuis le Royaume-Uni stimulent la demande des consommateurs dans le monde entier, en particulier à Hong Kong et en Chine, deux des plus grands marchés légal et illégal d’ivoire au monde. Et en plus de stimuler la demande, le commerce légal au Royaume-Uni offre des opportunités pour le blanchiment du commerce d’ivoire illégal, à la fois dans le pays et à l’étranger ».

L’interdiction du commerce d’ivoire en Grande-Bretagne s’applique à toutes les formes d’ivoire, à l’exception des articles produits avant 1947 dont moins de 10 % sont en ivoire, les instruments de musique fabriqués avant 1975, constitués de moins de 20 % d’ivoire, les antiquités rares, vieilles de plus d’un siècle (qui doivent être estimées par un spécialiste), et certains articles échangés entre musées accrédités.

Les conservationnistes travaillent depuis plusieurs années pour faire voter une interdiction de l’ivoire au Royaume-Uni. Lors de la soumission de cette loi par le ministère de l’Environnement, de l’Alimentation et des Affaires rurales, elle a reçu plus de 70 000 réponses, dont plus de 88 % en faveur de l’interdiction.

« Nous sommes ravis que le gouvernement ait écouté nos inquiétudes et que la réponse publique à cette consultation soit résolument pour une législation sévère interdisant le commerce de l’ivoire au Royaume-Uni », a déclaré Charlie Mayhew, PDG de Tusk Trust, une organisation de conservation faunique basée au Royaume-Uni.

L’Europe ayant un rôle majeur dans le commerce de l’ivoire, les conservationnistes espèrent que l’interdiction du Royaume-Uni ouvrira la voie à une action européenne globale.

Chloé Bellanca (btlv.fr/Source National Geographic)