20 juillet 2022 – Chose étrange mais bien réelle, jusqu’ici une ordonnance interdisait la pratique de la voyance dans la ville de Petoskey dans l’État du Michigan. Selon un rapport des médias locaux, l’étrange ordonnance avait rendu illégale « toute personne se livrant à la bonne aventure ou faisant semblant de dire la bonne aventure contre rémunération, gain ou récompense » au sein de la ville.

Abrogée récemment, il est désormais possible pour ceux qui le souhaitent de se livrer à la divination et aux lectures du tarot. Une victoire pour les chiromanciens et médiums qui peuvent désormais exercer leur métier sans crainte d’enfreindre la loi.

UNE TRÈS VIEILLE LOI

La loi était en vigueur depuis si longtemps que personne au sein de la marie de la ville ne savait quand ni pourquoi elle avait été promulguée.

Même si l’ordonnance n’était en grande partie pas appliquée dans la ville, Sarah Snider du magasin « Poetess and Stranger », souhaitant proposer des séances de voyance dans son établissement, s’était mise en tête de faire changer la loi, afin que de tels évènements ne soient plus illégaux à Petosky.

Magasin voyants Loi Michigan

Le magasin « Poetess and Stranger » à Petoskey des lectures de divination depuis juillet / © photo Tess Ware

Après avoir demandé au conseil municipal de modifier la loi, les responsables lui ont répondu favorablement et ont envisagé de rédiger de nouvelles réglementations qui protégeraient les consultants tout en permettant aux voyants et médiums d’exercer leur métier.

En examinant comment d’autres communautés avaient géré le problème, la ville avait pour idée de rédiger une nouvelle ordonnance qui aurait exigé que les médiums soient bien déclarés en tant que tel administrativement et fiscalement avant qu’ils ne puissent être autorisés à prévoir l’avenir.

Cependant, devant les inquiétudes concernant la possible violation de la liberté de culte et de croyance, le conseil municipal de Petoskey a finalement choisi de simplement supprimer l’ancienne loi plutôt que de la remplacer par de nouvelles réglementations.

 Bob Bellanca (rédaction btlv.fr Source News Review)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV