fbpx
x

(NUCLÉAIRE) L’aimant le plus puissant du monde arrive près de Marseille

7 septembre 2021 – Mille tonnes. Une taille équivalente à celle d’un immeuble de sept étages. C’est le “Central Solenoid”. Ce gargantuesque aimant du futur réacteur de fusion nucléaire ITER arrive petit bout par petit bout à partir de ce jeudi 9 septembre 2021.

ITER, LE FUTUR DU NUCLÉAIRE ?

Ce projet rassemble 35 pays et cherche à fusionner l’hydrogène – comme au cœur du Soleil – afin de produire de l’énergie. Pour ses adeptes, la fusion nucléaire serait une énergie propre et quasi illimitée. Ses détracteurs en revanche, comme Greenpeace, y voient un “mirage scientifique” et “un gouffre financier”. Le budget d’ITER s’élève à 20 milliards d’euros, soit trois fois le budget initial.

COMMENT ÇA MARCHE ?

Le super-aimant sera au cœur d’une immense chambre magnétique, le réacteur à fusion tokamak, dans laquelle la température pourra atteindre 150 millions de degrés. À cette température, les atomes du plasma d’hydrogène entrent en collision et fusionnent en atomes d’hélium, plus lourds, dégageant ainsi une immense quantité d’énergie.

À QUOI SERT L’AIMANT ?

Les champs magnétiques permettent d’éviter que le plasma n’entre en contact avec les parois du réacteur et refroidisse. Problème : plus son volume augmente, plus il est compliqué de le stabiliser. Le “Central Solenoid” pourra produire un champ magnétique variable, jusqu’à 300 000 fois supérieur à celui de la Terre.

QUAND LE RÉACTEUR SERA-T-IL OPÉRATIONNEL ?

On prévoit les premières fusions de plasma dès 2026. Il faut attendre 2035 pour que ce réacteur, situé dans la commune de Saint-Paul-lès-Durance, tourne à plein régime. Mais attention : ITER est une machine expérimentale. Elle ne fonctionnera pas de manière continue et l’énergie produite ne sera pas convertie en électricité. Il faut attendre la construction d’une autre machine pour franchir cette étape.

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) Jeff Bezos compte construire une station spatiale privée

26 octobre 2021 – Jeff Bezos semble vouloir pousser encore plus loin le tourisme spatial. Comme le montre son nouveau projet, Orbital Reef, une  station spatiale privée décrite comme un parc commercial pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes.

La société Blue Origin de Jeff Bezos et Sierra Space se sont associés dans un projet de grande envergure à savoir une station spatiale privée pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes. Ils ambitionnent de pouvoir la rendre opérationnelle d’ici la deuxième moitié de la décennie. Cette station spatiale qui sera baptisée Orbital Reef montre que la course pour la commercialisation de l’orbite terrestre basse a atteint un nouveau stade. Dans un communiqué BLue Origin et Sierra Space ont annoncé que cette station spatiale s’adresserait  à un large panel de client “Agences spatiales expérimentées, consortiums dans les hautes technologies, nations sans programme spatial, médias et agences de voyages, entrepreneurs et inventeurs subventionnés, investisseurs portés vers l’avenir, tous ont leur place”. La station évoluera à 500 km d’altitude, soit un peu plus haut que l’ISS et mesurera 830 m3, soit presque autant que l’ISS.

UN NOUVEAU SUCCESSEUR POUR L’ISS

À l’image de Starlab, Blue Origin et Sierra Space ont donc annoncé à leur tour la mise en place d’une station spatiale privée qui devrait entrer en service à l’horizon 2025. Une annonce qui intervient à un moment où la mise en place d’une station spatiale est intéressante stratégiquement puisque en théorie l’avenir de l’ISS est aujourd’hui officiellement assuré jusqu’en 2024. À cela s’ajoute le fait que d’un point de vue technique, la NASA a entériné le fait qu’elle soit capable d’opérer jusqu’en 2028 même si le patron de la NASA Bill Nelson, s’est prononcé en faveur de son extension jusqu’en 2030. Quoi qu’il en soit, l’ISS a une date de péremption qui approche à grands pas et des stations comme Orbital Reef seront là pour prendre la relève.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-09-07T17:42:55+02:007 septembre 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser