fbpx
x

« Et si on allait mieux » : La symbolique des prénoms avec Annie Tranvouëz (psychogénéalogiste)

4

Plus d’infos sur l’émission : diffusion : 06/022018 | « Et si on allait mieux » : Les prénoms n’ont plus de secrets. François Deymier reçoit Annie Tranvouëz, dans cette émission vous allez découvrir le décodage des prénoms de l’équipe BTLV.
(Version vidéo : cliquez ici)

Les propos tenus dans cette émission n’engagent que la ou les personnes invitées, et en aucun cas la rédaction de btlv.fr qui n’a que pour mission de vous informer sur toutes ces hypothèses dans un souci d’exploration.

Annie Tranvouëz est psychogénéalogiste, conférencière et auteur, elle a été journaliste pendant une vingtaine d’années dans un quotidien varois, elle est présidente fondatrice de l’association G’Volue à Toulon.Elle a publié des livres sur les prénoms transgénérationnels et leur symbolique.
Son dernier Livre « Psychogénéalogie et physique quantique » avec la participation de Marc Henry,docteur en chimie, directeur de laboratoire, professeur de physique quantique au CNRS de Strasbourg, et directeur de l’association Natur’Eau Quant.
En exergue de son livre « Nous sommes déjà de futurs ancêtres ». Ce livre met à disposition de nombreux outils pour montrer votre arbre psychogénéalogique et le décoder facilement sous l’éclairage quantique.Le travail de décodage psychogénénéalogique permet de sauvegarder notre patrimoine culturel, émotionnel, notre terreau originel.

Rendez-vous sur le site d’Annie Tranvouëz en cliquant ici.
Vous pouvez commander son livre en cliquant ici

À la Une

(ESPACE) Jeff Bezos compte construire une station spatiale privée

26 octobre 2021 – Jeff Bezos semble vouloir pousser encore plus loin le tourisme spatial. Comme le montre son nouveau projet, Orbital Reef, une  station spatiale privée décrite comme un parc commercial pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes.

La société Blue Origin de Jeff Bezos et Sierra Space se sont associés dans un projet de grande envergure à savoir une station spatiale privée pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes. Ils ambitionnent de pouvoir la rendre opérationnelle d’ici la deuxième moitié de la décennie. Cette station spatiale qui sera baptisée Orbital Reef montre que la course pour la commercialisation de l’orbite terrestre basse a atteint un nouveau stade. Dans un communiqué BLue Origin et Sierra Space ont annoncé que cette station spatiale s’adresserait  à un large panel de client “Agences spatiales expérimentées, consortiums dans les hautes technologies, nations sans programme spatial, médias et agences de voyages, entrepreneurs et inventeurs subventionnés, investisseurs portés vers l’avenir, tous ont leur place”. La station évoluera à 500 km d’altitude, soit un peu plus haut que l’ISS et mesurera 830 m3, soit presque autant que l’ISS.

UN NOUVEAU SUCCESSEUR POUR L’ISS

À l’image de Starlab, Blue Origin et Sierra Space ont donc annoncé à leur tour la mise en place d’une station spatiale privée qui devrait entrer en service à l’horizon 2025. Une annonce qui intervient à un moment où la mise en place d’une station spatiale est intéressante stratégiquement puisque en théorie l’avenir de l’ISS est aujourd’hui officiellement assuré jusqu’en 2024. À cela s’ajoute le fait que d’un point de vue technique, la NASA a entériné le fait qu’elle soit capable d’opérer jusqu’en 2028 même si le patron de la NASA Bill Nelson, s’est prononcé en faveur de son extension jusqu’en 2030. Quoi qu’il en soit, l’ISS a une date de péremption qui approche à grands pas et des stations comme Orbital Reef seront là pour prendre la relève.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2020-06-21T16:17:38+02:006 février 2018|

Actus susceptibles de vous intéresser