30 novembre 2021 – Il y a 5300 ans une civilisation à commencer à prendre son essor notamment grâce à de nombreuses avancées techniques. Une civilisation qui avait tous les atouts pour marquer l’histoire, mais qui a disparu pour de mystérieuses raisons qui viennent d’être percé à jour par les scientifiques.

Cette civilisation disparue ne se démarquait pas seulement par sa technologie, mais également par son urbanisme. Elle est notamment à l’origine la construction d’une ville, Liangzhu qui était unique en son genre à l’époque. Selon les chercheurs Les ruines de cette cité située sur les rives du delta du fleuve Yangzi présentent des caractéristiques architecturales particulièrement avancées, particulièrement en ce qui concerne l’agriculture et l’aquaculture. Des vestiges de canaux, de barrages et de réservoirs d’eau ont été trouvés ce qui est impressionnant pour une cité du néolithique. Malgré tous ses atouts et après mille ans d’existence la civilisation qui a bâti Liangzhu s’est mystérieusement évaporé, mais le mystère entourant cette disparition a finalement été résolu.

UNE CIVILISATION DÉTRUITE PAR LES CATASTROPHES NATURELLES

D’après les scientifiques, c’est la combinaison de deux catastrophes naturelles qui aurait anéanti cette civilisation. En effet, il y a 4400 ans une méga-sécheresse aurait frappé la région. De plus au même moment des pluies diluviennes se sont abattus ce qui a provoqué une gigantesque crue du fleuve yangzi et face à laquelle les barrages de Liangzhu n’ont pas résisté. Face à cette série de désastres Liangzhu se serait alors progressivement vidée de sa population, ce qui a entraîné le déclin la chute et la disparition de cette civilisation. Ainsi, c’est d’une certaine façon la malchance et un climat destructeur qui ont mis fin à l’existence d’une civilisation très prometteuse qui aurait pu marquer l’histoire.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV