Découvrez le premier site (Vidéo / Audio / Actu) consacré aux mystères de l'espace et de l'univers

Regardez et écoutez BTLV gratuitement et sans engagement pendant 7 jours
+3000H d'émissions pour donner du sens à sa vie
Je découvre maintenant

2 novembre 2017 : Tous les ufologues, qu’ils soient expérimentés ou en herbe, vous diront que le MUFON est incontournable dans l’étude du phénomène Ovni.

Association américaine qui voit le jour le 30 mai 1969, par Walter H. Andrus, Allen Utke et John Schuessler et dont le siège se trouvait à Quincy (Illinois) recense aujourd’hui des milliers de témoignages. Cela en fait la plus grosse base d’archives sur le phénomène Ovni. Depuis toujours, l’objectif du MUFON a été d’enquêter le plus sérieusement possible afin de rendre crédible le sujet. Car il faut bien le dire et le répéter, dès que l’on parle Ovni, les sourires s’accrochent aux coins des lèvres des plus sceptiques.

LA VIE AILLEURS EXISTE

Pourtant, les plus grands scientifiques qu’ils soient physiciens ou astrophysiciens en sont certains : la vie s’est développée ailleurs que sur la planète terre. Reste à savoir sous quelle forme. Depuis quelques années, ces mêmes chercheurs nous annoncent la découverte de planètes semblables à la nôtre et sur laquelle nous pourrions peut-être trouver refuge le jour ou la Terre ne pourra plus nous supporter. On les appelle les exoplanètes. Malgré toutes ces révélations sur l’univers, le phénomène Ovni est toujours moqué. Un paradoxe, car d’un côté on rêve de découvrir la vie extraterrestre tout en nous convainquant qu’elle n’existe pas. Voilà pourquoi des associations comme le MUFON doivent exister. Présente un peu partout dans le monde, la France a toujours été à la traîne. On a bien eu quelques tentatives au cours des 20 dernières années pour l’installer ici, mais sans grand succès.

GEIPAN

En France, nous avons le GEIPAN, une cellule du CNES, basée à Toulouse et dont la mission est de collecter les témoignages. Après avoir entendu le témoin, le GEIPAN décide ou pas de déclencher une enquête. Souvent attaqué par les ufologues de notre beau pays, ses directeurs successifs n’ont jamais une grosse marge de manœuvre pour aller au bout des choses. La vraie difficulté est d’enquêter sur un phénomène, très souvent fugace, et qui ne laisse que très rarement des traces. Malgré tout, le MUFON France décide de se donner une nouvelle chance. Dirigée par le québécois auteur et ufologue Marc St Germain, c’est dorénavant Pascal Fechner de la Rob Charroux High school qui devient son représentant. Avec l’aide de Patrice Gouez du GEIPI, il va tenter de redonner ses lettres de noblesse à cette association qui pourrait bien bouleverser la donne dans l’étude de ce phénomène. Comme il le déclare sur btlv, son but est d’abord d’être à l’écoute des témoins, de ne pas les laisser seuls avec leur histoire, d’analyser la situation, d’envisager toutes les possibilités rationnelles, physiques, météorologiques avant d’ouvrir une enquête. La volonté de Pascal Fechner est de diviser la France en 4 afin de couvrir au mieux notre territoire afin de ne pas passer à côté d’un témoignage essentiel. Avec le sérieux qu’on lui connaît, la rédaction de btlv.fr ne doute pas un instant de sa réussite au sein de ce nouveau MUFON France.

Bob Bellanca (btlv.fr)

Regardez l’entretien avec Pascal Fechner et Patrice Gouez

version gratuit : cliquez pour regarder

Regardez l’entretien avec Pascal Fechner et Patrice Gouez (accès abonnés btlv)

abonnés btlv : cliquez pour regarder