1erjuin 2021 — fermé en 2009 après plus de 60 ans d’existence, le bureau OVNI de la Reine mère serait sur le point rouvrir. Une décision qui pourrait faire suite aux récentes révélations concernant des objets étranges filmés au large des États-Unis par les chasseurs et les navires de l’US Navy. Ne voulant pas être à la traine sur le sujet, le ministère de la Défense n’est pas contre l’idée de relancer ses enquêtes sur le phénomène. La décision finale devrait être prise après la diffusion, en juin, du prochain rapport du directeur du renseignement national concernant les UAP (phénomènes aériens non identifiés) dans l’espace aérien américain.

« Je pense qu’il y a suffisamment de preuves pour suggérer qu’il y a vraiment quelque chose, et que nous devons étudier le phénomène aussi bien que le font les États-Unis », a déclaré une source au Telegraph avant de rajouter « Il y a toutes sortes de choses que nous n’exclurons pas, et ce serait certainement l’une d’entre elles ».

Les États-Unis qui s’apprêtent à divulguer au grand public et aux médias l’existence officielle des Ovnis. Un sujet qui, depuis 2017, est devenu un sujet très souvent abordé dans les médias américains car très suivi par les citoyens du pays. Pour le gouvernement de l’oncle Sam c’est une question de sécurité nationale comme le déclare Sue Gough du ministère américain de la Défense :

« Le ministère de la Défense prend très au sérieux les rapports d’incursions dans notre espace aérien par tout aéronef, identifié ou non identifié et enquête sur chacun d’eux…….Au fur et à mesure que nous collectons des données supplémentaires, nous prévoyons de faire la différence entre les objets identifiés et les non identifiés et ainsi éviter toute mauvaise surprise découlant d’une technologie inconnue ».Le monde ufologique n’a jamais été aussi en émois et si ça peut faire rouvrir le bureau anglais, ce ne peut être qu’une bonne chose.

Bob Bellanca (btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV