fbpx

s03e034 – Daniel Harran – La vraie nature des ovnis au Col de Vence

Plus d’infos sur l’émission :

Daniel Harran est maître de conférences en physique à l’université. Il est Dr en Sciences et Dr en Physique, Durant ce face à face avec Bob, il revient sur les phénomènes complexes, paranormaux et la vraie nature des Ovnis au Col de Vence, dans les Alpes Maritimes. Pour lui « Nous avons perdu nos perceptions des autres dimensions, des élémentaux entre autres, que nous connaissons à travers 3 sources différentes : les traditions, l’Islam qui nous parle des Djins, et certaines personnes qui ont la capacité rare d’entrer en contact avec eux. » « Les élémentaux seraient des êtres sans notion de bien ou de mal, qui s’amusent de notre ignorance, qui peuvent se déplacer comme ils veulent et créer ce qu’ils veulent. La grande diversité des phénomènes liés au col de Vence en fait un lieu très particulier, riche et précieux : OVNIs, Crops circles, chutes de pierre sans que celles-ci roulent au sol, disparitions d’objets ou d’animaux transportés à de grandes distances, photos et vidéos surprises, etc. Les phénomènes rentrent en résonance avec les intentions des chercheurs et leur ténacité. »

 

 

À la Une

MÉDITATION ACTIVE : Du mantra aux malas ou inversement

20 septembre 2020 – Les répétitions des mantras canalisent le mental, détendent le corps et apaisent l’esprit. Les malas sont utilisés comme des guides à la pratique des mantras.

QU’EST-CE QU’UN MALA ?

C’est un collier/chapelet de perles d’ailleurs mala (ou malajapa) est un mot sanskrit qui signifie  “guirlande“. Il fut utilisé par les sages depuis des milliers d’années pour leurs méditations. Les bouddhistes et les pratiquants de yoga l’utilisaient et l’utilisent encore dans leurs pratiques. Égrainer le mala (faire passer les perles une par une dans les doigts) permet de « compter » le nombre de fois que l’on récite un mantra.

Les malas sont composés de 108 perles et d’une perle Gourou. Cette dernière sert de repère après avoir égrainé les 108 perles de comptage.

Il existe aussi des malas avec 18, 27 ou 54 perles pour des séances de méditation plus courtes mais le nombre de perles est toujours proportionnel à 108.

POURQUOI RÉCITER DES MANTRAS ?

En sanskrit, « Man » signifie « penser » et « trana » veut dire « protection ».

Outre l’éventuel aspect protecteur des malas ils peuvent être utilisés pour divers raisons d’accompagnement. D’après Mya (créatrice de malas), réciter des mantras permet une meilleure circulation de l’énergie, peut améliorer l’état émotionnel et peut provoquer un apaisement général.

COMMENT CA MARCHE ?

Les mantras peuvent être des sons, des mots (« Om »…), de courtes prières ou formules qu’on répète à voix haute un certain nombre de fois, car, en Yoga la voix est utilisée comme un moyen de guérison. L’essence du mantra se retrouve dans le son, la vibration. L’énergie du récitant serait transformée de telle sorte que des bienfaits soient observés tant au niveau psychique que physique. Ils existent des mantras dédiés à divers objectifs et chacun peut trouver le sien. De nombreux mantras sont également liés à une divinité, mais cette pratique n’a pas forcément de connotation religieuse.

Pour voir l’émission « Bienvenue en Terre Happy: La Magie des Malas Sacrés avec Mya », c’est par ici:

Thierry Penin (rédaction btlv.fr)

2020-06-21T17:03:14+02:008 février 2016|

Sujets susceptibles de vous intéresser