fbpx

(OVNIS) Une entreprise canadienne détient 25 ans de témoignages d’OVNIS et refuse de les divulguer.

3 août 2021 – L’entreprise canadienne Nav Canada, qui supervise le trafic aérien dans le pays, détiendrait de très nombreux témoignages de pilotes de ligne et de l’armée qui ont vu des ovnis. Il faut dire que cette société est la première ligne de contact lorsque des pilotes professionnels repèrent des ovnis dans l’espace aérien canadien, mais n’étant pas une institution gouvernementale, elle est en droit de ne pas les partager.

Le Canada fait figure d’exception en ce qui concerne les témoignages d’OVNIS, car la plupart ne sont pas accessibles hormis ceux qui ont fuité puisqu’ils sont détenus par Nav Canada. Si l’entreprise détient tous ses témoignages, c’est parce que le Canada a été le premier pays à privatiser entièrement son système de navigation aérienne civile et c’est Nav Canada qui en est devenu le propriétaire. Dans le cadre d’un accord toujours en cours avec le gouvernement canadien, Nav Canada fournit la plupart des données qui informent la base de données des incidents de vol de Transports Canada, qui est la source des cas d’OVNI repéré dans le ciel canadien. Pour réaliser cette tâche, l’entreprise a mis en place le Système de rapport quotidien sur les événements de l’aviation civile (CADORS). Ces archives numériques contiennent environ 300 000 entrées sur des incidents aériens, mais également tous les rapports d’ovnis fait par des avions civils canadiens mais aussi militaires depuis 1996.

LES ARCHIVES DE NAV CANADA, UN SECRET BIEN GARDÉ

Malgré la mainmise de l’entreprise sur ses nombreux témoignages certains ont pu fuiter c’est le cas notamment d’un des plus récents qui a eu lieu le 9 mai. Cet OVNI a été repéré lors d’un vol de Delta Air Lines où le pilote a déclaré que quelque chose se déplaçait au-dessus de lui qu’il ne parvenait pas à identifier. Il en a alors référé à un contrôleur de Nav Canada qui a indiqué qu’il n’y avait pas de trafic connu dans la région. Cependant parmi les témoignages qui ont fuité, il y en a de biens plus impressionnants et mystérieux. Comme celui du 21 octobre 2005 ou le personnel de Nav Canada a reçu les rapports de quatre équipages de vol différents, indiquant la présence d’un objet argenté et brillant au-dessus de Toronto. De toute évidence, Nav Canada semble être assis sur une véritable mine d’or en ce qui concerne les témoignages d’OVNIS au Canada. Même si certains journalistes canadiens exigent que les archives de l’entreprise soient ouvertes, il est probable que la plus grande source d’information sur les OVNIS au Canada reste fermée pour le moment. 

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(CLIMAT) Un seul pays au monde semble en mesure de réaliser ses objectifs climatiques

21 septembre 2021 –  Pour de nombreux pays dans le monde la réalisation d’un certain nombre d’objectifs climatiques constitue un véritable défi. À un tel point que pour le moment un seul pays dans le monde semble en bonne voie pour réaliser ses objectifs. Il s’agit de la Gambie.

La Gambie est pour le moment le seul pays au monde à avoir obtenu une note climatique globale compatible avec les objectifs fixés par l’Accord de Paris. Pour rappel, il s’agit d’un traité international sur le réchauffement climatique adopté en 2015 qui est censé unifier toutes les nations dans une cause commune pour lutter contre le changement climatique. En effet, selon une étude du Climate Action Tracker a examiné l’Europe et 36 autres nations qui prend en compte de nombreux facteurs, comme les politiques climatiques nationales, les mesures et l’utilisation des terres, le soutien financier international et les objectifs climatiques fixés par ces pays. La Gambie semble pour le moment le seul pays en mesure de réaliser ses objectifs climatiques.

LA GAMBIE, UN EXEMPLE À SUIVRE

Selon l’étude, la Gambie n’est pas le seul pays en mesure de réaliser ses objectifs climatiques, d’autres pays comme le Costa Rica, le Maroc, l’Éthiopie ou le Royaume-Uni s’en rapproche, mais sont loin d’être au même niveau. La Gambie peut être considérée comme un exemple à suivre en raison des nombreuses actions qu’elle a mise en place pour le climat. Tout d’abord, le pays mise majoritairement sur les énergies renouvelables et dispose de l’une des plus grande installations solaires d’Afrique de l’Ouest. Le gouvernement gambien est également parvenu à restaurer 10 000 hectares de forêts, de mangroves et de savanes. Enfin, la Gambie s’est également engagée à limiter l’utilisation abusive des ressources forestières, il convertit également les terres agricoles inondées en rizières sèches. Ainsi, la Gambie semble sur le point de devenir un symbole pour tous les pays luttant pour la sauvegarde de notre planète.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-08-04T13:18:30+02:003 août 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser