fbpx
x

(PALÉONTOLOGIE) De nouveaux dinosaures géants ont été découverts en Chine

16 août 2021 – Des paléontologues chinois ont découvert trois nouvelles espèces de dinosaures. Parmi lesquels des nouvelles espèces de sauropodes qui sont des gros dinosaures de plus de 15 mètres de long.

C’est une découverte majeure qu’ont faite les paléontologues chinois en découvrant plusieurs fossiles dans le nord-ouest de la Chine, dans le bassin de Turpan-Hami dans la région du Xinjiang. Une trouvaille assez inédite, car c’est la première fois que des dinosaures sont trouvés dans cette région. Une découverte également assez parcellaire puisque les restes fossilisés de ces animaux sont incomplets, car ils sont seulement composés de plusieurs côtes, de portions de cages thoraciques et de vertèbres. Les trois spécimens qui ont été identifiés vivaient dans la zone au Crétacé inférieur, il y a entre 130 à 120 millions d’années. Ils font partie des dinosaures sauropodes qui sont parmi les plus gros dinosaures à avoir arpenté la Terre.

DES DINOSAURES TITANESQUES

Les trois nouveaux dinosaures qui ont été découverts sont pour ainsi dire des titans, ils sont tous de grande taille. Le premier spécimen a été nommé Silutitan sinensis et selon les paléontologues, il pouvait mesurer jusqu’à 20 mètres de long. Le deuxième spécimen a été nommé Hamititan xinjiangensis un nom qu’il doit aux sept vertèbres de sa queue. Sa forme ainsi que celle des crêtes vertébrales suggèrent que c’était un titanosaure qui est le groupe contenant les plus gros sauropodes. Quant au troisième, on ne l’a reconnu qu’à partir de ses quatre vertèbres et de quelques fragments de côtes, mais selon toute vraisemblance il s’agirait d’un titanosaure. Il convient de noter qu’en raison d’un manque de restes on sait assez peu de chose sur ses dinosaures et que de nouvelles fouilles devraient nous en apprendre plus. Cependant, au-delà d’avoir permis la mise à jour de nouvelles espèces, cette découverte a apporté un nouvel éclairage sur la présence des sauropodes en Chine.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr) 

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(FOSSILE) Un paresseux géant retrouvé en Guyane

27 octobre 2021 – Quatre mètres, quatre tonnes. Aussi lourd qu’un éléphant. Trouver le squelette d’un paresseux géant en Guyane est une première en France. L’espèce a disparu il y a 12 000 ans.

C’est le paléontologue Pierre-Olivier Antoine qui est à l’origine de la découverte… Dans une mare de boue, dans la région de Maripasoula, à la frontière du Suriname. “Il est très difficile de trouver des fossiles en Guyane à cause de l’acidité des sols et du couvert forestier”, explique ce professeur à l’Université de Montpellier.

Des vestiges ont déjà été trouvés en Patagonie, au sud de l’Argentine, mais jamais dans le département français. Pendant une semaine, six paléontologues ont déterré plusieurs os dont des maxillaires et des mandibules, en plein cœur de la forêt amazonienne. L’espèce a rapidement été identifiée : c’est un Eremotherium laurillardi. Un herbivore qui, contrairement à son descendant actuel, ne se déplaçait qu’à terre et non dans les arbres… Ce que l’on comprend aisément lorsqu’on pèse plusieurs tonnes…

La trouvaille est une aubaine pour la Guyane. Les paléontologues espèrent retrouver des restes d’autres animaux ayant vécu en même temps que le paresseux géant. Les fossiles ont été présentés à certains collégiens guyanais.

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

2021-08-16T18:51:02+02:0016 août 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser