Découvrez BTLV, le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

Pour accéder à toutes nos interviews audio et vidéo
Rejoindre BTLV

7 juillet — Des restes fossiles d’un poisson géant, qui a croisé les dinosaures, il y a 70 millions d’années ont été mis à jour par des paléontologues argentins.

Cette découverte a été faite en Patagonie Terre de Feu.

On a retrouvé les restes d’un poisson qui devait dépasser 6 mètres de longueur.

Ce spécimen devait circuler dans les mers du sud de l’Argentine, à la fin de la période du Crétacé, lorsque la température y était beaucoup plus tempérée qu’actuellement »

C’est la revue scientifique Alcheringa : An Australasian Journal of Palaeontology qui a annoncé cette découverte.

« Les fossiles de cet animal carnivore aux dents pointues et à l’allure hostile ont été trouvés à proximité du lac Colhué Huapial, au sud de la province de Chubut », à 1 400 km au sud de Buenos Aires.

Ce spécimen « appartient à la famille des Xiphactinus, un des prédateurs des mers de plus grande taille ayant existé sur le globe », poursuit le texte.

« Son corps était élancé et se terminait par une énorme tête dotée d’une grande mâchoire avec des dents très affûtées, longues de plusieurs centimètres », indiquent les scientifiques.

« Il y a des traces de ces poissons carnivores géants dans d’autres parties du monde, il existe même des squelettes complets, dont certains ont préservé le contenu de l’estomac », a souligné une des chercheuses, Julieta de Pasqua.

L’Argentine compte de très nombreux fossiles issus de trois périodes, le triasique, le jurassique et le crétacé de l’ère mésozoïque.

François Deymier (btlv.fr/source Alcheringa)

(Twitter : @CTyS_UNLaM Agencia CTyS – UNLaM)