29 novembre 2021 – Des médecins anglais ont réalisé une opération médicale qui n’avait encore jamais été faite jusqu’à maintenant. Ils ont implanté une prothèse d’œil issue de l’impression 3D sur un patient. 

L’heureux élu qui a subi cette opération unique au monde se nomme Steve Verze. Il est devenu ainsi la première personne au monde à recevoir un faux œil provenant de l’impression 3D. Cette prouesse médicale est très intéressante, car normalement La réalisation de ce genre de prothèse prend environ six semaines, mais l’impression 3D a permis de réduire ce délai de moitié. En effet, le gain de rapidité est évident, car pour la fabrication, le résultat du scan est envoyé vers une imprimante qui réalise la prothèse en seulement deux heures et demie. De plus, cet implant laisse passer la lumière sur toute sa profondeur. Autres avantages, ces nouveaux implants ont l’avantage d’avoir une  apparence plus réaliste. Steve Verze s’est d’ailleurs dit très satisfait de cette nouvelle prothèse qui devrait lui permettre de se sentir mieux au quotidien.

UNE TECHNOLOGIE QUI POURRAIT SE DÉMOCRATISER

Pour l’instant cet implant est encore en phase de test, c’est l’essai clinique sur le long terme fait auprès du patient Steve Verze qui permettra de valider la viabilité du projet. Quoi qu’il en soit si ce premier essai devait être concluant faire grandement avancer la généralisation de cette nouvelle méthode. D’autant que plus de huit millions de personnes dans le monde ont une prothèse oculaire. Ainsi cette nouvelle technologie grâce à sa rapidité comparée aux méthodes actuelles permettrait de réduire considérablement le temps d’attente pour ce type d’opération. Cependant, il faudra s’armer de patience avant que cette technologie se généralise, car d’autres tests seront nécessaires pour que cela arrive.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV