Découvrez BTLV, le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

+4000H d'émissions pour donner du sens à sa vie
Je rejoins BTLV

27 mars 2020 — Être en quarantaine à son domicile est « un bien dont il faut profiter », assure le cosmonaute russe Fiodor Iourchtchikhine, au moment où plus du tiers de l’humanité est confinée chez elle pour empêcher la propagation du coronavirus.

Il suffit d’adopter une bonne attitude envers son séjour entre quatre murs, affirme cet homme de 61 ans qui a effectué cinq vols dans l’espace, passant 671 jours en cumulé à bord de la Station spatiale internationale (ISS).

– Apprécier sa maison –

Les spationautes travaillent « dans un environnement qui leur est étranger, entourés de métal et de plastique », raconte à l’AFP Fiodor Iourchtchikhine. « Il n’y a ni arbres, ni plantes vivantes, sauf celles utilisées pour des expériences ».

« Mais nous le traitons comme si c’était notre maison. Et vous, les gars, vous êtes vraiment chez vous ! A la maison, même les murs vous aident ! », souligne-t-il.

« Souvenez-vous que dans l’espace, il est vraiment impossible de sortir » prendre un peu l’air, alors qu’à la maison, on peut toujours ouvrir les fenêtres ou sortir sur un balcon ».

– Appeler ses amis –

« Souvenez-vous que vous avez des proches ou des amis que vous n’avez pas appelés depuis des siècles parce que vous êtes trop occupés ».

Pourquoi ne pas prendre l’habitude de les appeler tous les jours, quand vous êtes en confinement ? « C’est une période idéale pour communiquer avec vos amis ».

– Se rapprocher de sa famille –

Selon lui, il faut aussi en profiter pour « mettre en place un style de communication tout à fait différent au sein de sa famille », pour accorder plus d’attention à ses enfants, estime Fiodor Iourchthikhine.

Et c’est le moment parfait pour s’occuper des choses qu’on n’a pas eu le temps de faire depuis très longtemps : mettre un tableau sur un mur, trier ses archives, relire son livre préféré.

« Occupez-vous en aujourd’hui, car quand la quarantaine sera finie, vous n’aurez plus le temps de le faire ! ».

– Faire du sport –

« N’oubliez pas votre santé ! » Un espace limité, les mouvements limités « ne peuvent pas ne pas affecter » votre forme physique, met en garde Fiodor Iourchtchikhine. « C’est pourquoi faites du sport ! »

Pour s’entraîner « au moins deux fois par jour pendant 30 minutes », on n’a pas besoin d’un club de fitness. Avec de nombreux cours de yoga ou d’aérobic disponibles en ligne, « on peut le faire même à domicile ».

– Avoir le sens de l’humour –

« Si vous ne voyez que du mauvais dans la quarantaine, elle ressemblera à un emprisonnement ». « Alors, traitez cette situation avec humour ! L’humour doit prolonger la vie et raccourcir la quarantaine ! », affirme le cosmonaute.

Rédaction btlv.fr (source AFP)