fbpx

(PSYCHANALYSE) Des scientifiques ont implanté dans la mémoire de faux souvenirs, puis les ont facilement supprimés

6 avril 2021 — Dans une nouvelle étude, des scientifiques ont montré comment on peut implanter de faux souvenirs d’enfance, puis les supprimer sans endommager les vrais.

Dans une étude publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, les chercheurs ont recruté 52 personnes pour explorer leurs souvenirs d’enfance. Ils ont demandé à l’avance aux parents des participants de répondre à un  questionnaire, de se souvenir de certains événements réels de la vie des enfants et d’en proposer deux plausibles mais faux.

AVEC LA COMPLICITÉ DES PARENTS

Les parents ont ensuite convaincu les participants de croire que tous les souvenirs étaient réels. Parmi les faux souvenirs figuraient des cas d’enfants qui se perdaient pendant des vacances, faisaient une fugue ou vivaient la mort d’un animal de compagnie.

Lors de la deuxième étape les 52 participants ont eu une série de conversations avec les scientifiques, où ils ont rappelé des événements du passé. Après trois séances, plus de la moitié (56%) des participants pensaient que de faux événements du passé se sont réellement produits dans leur enfance.

Les scientifiques ont pu supprimer les souvenirs sans dire lesquels étaient faux. Dans un cas, ils ont demandé aux participants de se souvenir de la source de l’événement (photographies, vidéos ou premières histoires de membres de la famille), puis beaucoup ont compris quels étaient les événements qui ne s’étaient jamais produits.

COMME DANS LE FILM « INCEPTION »

Le fait de se remémorer des événements a aussi parfois révélé de faux souvenirs. Dans cet esprit, les participants ont été invités à se souvenir de leurs propres souvenirs des événements, après quoi beaucoup ont réalisé quels souvenirs étaient faux.

Selon les scientifiques, leurs travaux montrent non seulement à quel point les souvenirs humains peuvent être plastiques, mais indiquent également que les aveux et les témoignages dans la salle d’audience ne peuvent pas faire entièrement confiance. Si de faux souvenirs sont si faciles à «implanter» dans une personne, alors avec l’aide de méthodes subtiles de suggestion, il est possible de confondre le témoin.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(TECHNOLOGIE) L’intelligence artificielle vous permet de parler avec Einstein !

20 avril 2021 – UneeQ, une entreprise néo-zélandaise, basée à Austin, au Texas, et spécialisée dans les “compagnons virtuels”, vient de sortir une toute nouvelle série d’humains numériques… Parmi lesquelles se trouve le grand physicien, Albert Enstein, avec lequel il désormais possible de communiquer virtuellement, par le biais d’une messagerie automatique, “chatbot”.

UN ANNIVERSAIRE À NE PAS MANQUER

Ce nouveau programme de messagerie virtuelle, à été lancé par UneeQ, à l’occasion du 100ème anniversaire du prix Nobel de physique, reçu par Albert Einstein en 1921.

Si vous souhaitez parler au célèbre physicien, il suffit de vous rendre sur le site internet d’UneeQ, et de poser vos questions, par écrit, à Albert Einstein, le scientifique vous répondra ensuite, à sa manière.

« Digital Einstein peut communiquer avec les gens naturellement en utilisant la conversation, les expressions humaines et les réponses émotionnelles pour fournir au mieux des interactions quotidiennes qui, nous l’espérons, feront une différence dans la vie des gens. », affirme le PDG d’UneeQ, Danny Tomesett, dans un communiqué.

Mais ce digital Einstein est loin d’être la seule personne, avec laquelle les utilisateurs d’UneeQ peuvent communiquer. En effet, le ctalogues des chatbots de l’entreprise comprend, une conseillère en santé du Covid-19 nommée Sophie ainsi qu’une version virtuelle de Daniel Kalt, économiste en chef de la banque suisse UBS.

Cette expérience d’intelligence artificielle a été développée en collaboration avec l’Université hébraïque de Jérusalem et Greenlight, qui a fourni des donnés précieuses sur d’Albert Einstein, y compris sa voix, son image ou des manières qui le caractérise, déclare UneeQ.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2021-04-06T13:38:31+02:006 avril 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser