fbpx

(PSYCHOLOGIE) Selon une IA on exprimerait presque tous nos émotions de la même manière ?

18 décembre 2020 — Des experts américains ont analysé les expressions faciales de 6 millions de vidéos sur YouTube à l’aide de l’intelligence artificielle (IA). L’algorithme a pu prouver qu’il existe au moins 16 types d’expressions faciales universelles pour les personnes du monde entier.

Différentes situations peuvent rendre les gens heureux et bouleversés, mais il s’est avéré que nous y réagissons presque tous de la même manière.

L’objectif principal de ce travail était de clarifier l’universalité des émotions chez les personnes du monde entier, car les études précédentes sur cette question étaient limitées par les barrières linguistiques et la taille de l’échantillon.

Le nouveau travail a été réalisé par le scientifique Alan Cowan de l’Université de Californie et ses collègues. Les chercheurs ont utilisé des techniques d’apprentissage en profondeur pour permettre à l’IA d’analyser le comportement humain dans diverses situations sociales à travers le monde.

16 EXPRESSIONS FACIALES

Ils ont crée un algorithme pour reconnaître 16 expressions faciales associées à différentes catégories d’émotions (amusement, colère, crainte, concentration, confusion, mépris, satisfaction, désir, déception, doute, plaisir, intérêt, douleur, tristesse, surprise, triomphe). Au cours de sa formation, l’IA a appris à distinguer, comparer et cataloguer les mouvements du visage d’une personne. Après cela, les scientifiques ont téléchargé environ 6 millions de vidéos, issues de 144 pays différents.

L’IA est arrivée à la conclusion qu’il y avait une série d’événements qui provoquent les mêmes émotions chez les gens. Les expressions faciales répétitives sont particulièrement courantes dans les sentiments de «crainte», de «satisfaction» et de «triomphe». Le plus souvent, ils sont vus lors de mariages ou d’événements sportifs. Les gens réagissent également de la même manière aux feux d’artifice.

«Il y a près de 150 ans, Charles Darwin a avancé l’argument controversé selon lequel les expressions faciales humaines sont le langage universel de la vie sociale», rappellent les chercheurs dans leur article. « Nous avons constaté que dans différentes régions géographiques du monde, il y a 70% d’émotions communes entre la situation et les expressions faciales. C’est la preuve d’une certaine universalité des émotions dans le monde ».

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(MYSTÈRE) Est-il dangereux de jouer au Ouija ?

28 février 2021 – Pour capter des informations ou par amusement, les adeptes du spiritisme s’adonnent au Ouija (prononcé « oui-ja »). Invention du XIXème siècle, cette planche sur laquelle se trouvent les lettres de l’alphabet, les chiffres, et les termes « oui », « non » voire « bonjour » et « au revoir », semble pouvoir être l’intermédiaire entre le monde de l’au-delà et les vivants. Les utilisateurs du Ouija questionnent l’esprit qui serait « appelé » en séance par l’intermédiaire d’un objet (un verre ou une « goutte »). Ce dernier se dirige vers les symboles, les uns après les autres, afin de constituer des réponses à leurs questions. Pour certains, le déplacement est dû à l’énergie des participants ou à l’effet idéomoteur (mouvements inconscients des personnes qui touchent l’objet durant la séance), pour d’autres à des entités appartenant au monde du subtil ou au royaume des défunts.

Alors que la communauté scientifique considère la pratique comme une pseudoscience, et que pour certains parapsychologues, le Ouija est sans danger particulier, un certain nombre de médiums déconseillent fortement de  » jouer avec ça « . En effet, des expériences négatives en séance et/ou des conséquences indésirables pourraient se manifester en s’adonnant à la pratique du Ouija (voir la libre antenne BTLV du 25 janvier).

En 1901, William Fuld, inventeur et entrepreneur américain de Baltimore (Maryland), a commencé la production de ses propres planches sous le nom de « Ouija ». D’après lui, « Ouija » serait un ancien mot égyptien signifiant  » bonne chance. » Il est aussi la combinaison de « oui » en français et en allemand. Le Ouija fût considéré pendant longtemps comme un jeu de société, puis pendant la première guerre mondiale, Pearl Curran (médium américaine) en a fait un support de divination. Elle aurait été guidée, via le Ouija par Patience Worth pour écrire ses romans.

Les spirites disent que le Ouija est une forme de médiumnité qui permettrait de communiquer avec d’autres plans. Pour les religions monothéistes, cette pratique est liée à l’occulte, et ceux qui participent à des séances de Ouija parlent en réalité avec le Diable ou des entités négatives.

Alors si comme dans le film  » Jumanji « , vous préférez ne pas être obligé de terminer la partie, mieux vaut peut-être ne pas la commencer … Cependant, pour les plus audacieux d’entre vous, pourquoi ne pas aller passer une soirée au château de Fougeret, dans la Vienne, pour oser l’expérience avec Véronique Geffroy, une experte en la matière ?

Voir également l’émission  » Les Affranchis de l’info  » : Paranormal, peut-on tout expliquer ? (réservé aux abonnés)

Thierry Penin (rédaction btlv.fr)

2020-12-18T15:03:52+01:0018 décembre 2020|

Actus susceptibles de vous intéresser