16 novembre 2020 — Cela serait impensable en France, mais pas aux États-Unis où la religion est intégrée dans leur constitution, les présidents américains prêtant serment sur la Bible.

Pourtant, une « séance d’exorcisme » a été menée par un prêtre au Congrès US l’année dernière.

Après l’adoption par la chambre basse du Congrès américain d’une motion qualifiant les propos de Donald Trump de « racistes », l’aumônier de la Chambre des représentants a jugé nécessaire de « chasser les esprits sombres » du Congrès. La scène de la prière du prêtre Pat Conroy a été diffusée en direct sur la chaîne de télévision C-SPAN et a été par la suite comparée par CNN à une « séance d’exorcisme ».

La prière de l’aumônier Pat Conroy a été spécialement écrite pour ne refléter aucune position politique, et n’offenser personne.

« Cette semaine a été difficile et controversée. Au cours de celle-ci des esprits sombres semblent être intervenus dans la Chambre des représentants. En Ton nom saint, je chasse maintenant tous les esprits des ténèbres de cette chambre, des esprits qui ne sont pas de Toi », a-t-il annoncé avant de prononcer la prière.

« Glorifiant ton nom, Seigneur, je chasse tous les esprits des ténèbres de cette salle. Je chasse l’esprit de découragement qui tue l’espoir », a ajouté l’aumônier.

Quelques jours  plus tôt, le 15 juillet, le Parti démocrate avait accusé le président du pays Donald Trump de racisme pour ses propos sur les femmes non américaines qui sont dans le parti.

François Deymier (rédaction btlv.fr

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV